Accueil Énergie

Plafonnement des prix du gaz : pourquoi l’Europe n’arrive pas à s’accorder

Le mécanisme proposé par la Commission ne passe ni chez les partisans du plafonnement, ni chez ses opposants. Ce qui bloque l’adoption formelle des achats européens communs de gaz et l’accélération des permis pour le renouvelable, sur lesquels les ministres de l’Energie se sont pourtant mis d’accord. Rendez-vous le 13 décembre pour un nouveau conseil.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Les ministres de l’Energie des 27 étaient réunis ce jeudi à Bruxelles pour un conseil extraordinaire. Au menu : de nouvelles mesures pour tenter de juguler la crise énergétique qui secoue le Vieux continent, depuis le déclenchement de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. C’était la septième fois que les ministres se retrouvaient depuis la rentrée début septembre pour discuter de trois points : les achats groupés de gaz au niveau de l’UE et le renforcement de la solidarité entre les Etats membres en cas de pénurie ; l’accélération des procédures d’octroi de permis pour le déploiement des énergies renouvelables (« permitting ») ; et, le plus délicat, la fixation d’un plafond sur les marchés du gaz pour enrayer la flambée des prix. Or les consommateurs, à qui les gouvernements ont promis d’agir au niveau européen pour faire baisser les factures, ne voient toujours pas de fumée blanche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Lerusse Marcel, samedi 3 décembre 2022, 14:42

    Le titre de l'article laisse supposer une réponse..... Mais on part sur des détails ! de prix. Qui dit quoi et pourquoi. Électoralisme, géostratégie, ?

  • Posté par Lietard Rudy, vendredi 25 novembre 2022, 7:38

    @ Patric Stun, il faut changer nos habitudes. J'ai installer des panneaux, une pompe à chaleur ainsi qu'un poêle à bois et je suis très content. Maximum 600 à 700 euros pas an pour mon énergie. L'investissement m'a coûté presque 20000 euros.

  • Posté par Lousberg Claude, vendredi 25 novembre 2022, 13:07

    Votre suggestion est complètement UTOPIQUE. Croyez-vous que votre boulanger pourrait se tirer d'affaire en suivant vos conseils ??? De même pour les petites et moyennes entreprises qui sont étranglées par les prix excessifs de ces énergies.

  • Posté par Lietard Rudy, vendredi 25 novembre 2022, 5:39

    Laissons les prix comme maintenant et diminuons notre consommation, ce sera mieux.

  • Posté par Rocks Laurent, vendredi 25 novembre 2022, 7:25

    oui fermons les centrales au gaz, ce qui implique la mise a l’arrêt des éolienne et des fermes solaire etc...

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs