Accueil Belgique Politique

Une passe d’armes délicate au fédéral autour de contrats d’armement nucléaire

Le Royaume-Uni demande à une entreprise belge de lui livrer du matériel militaire nucléaire, mais il faut un feu vert fédéral. Ecolos et socialistes craignent d’ouvrir la porte à des exportations incontrôlées. Le Premier ministre cherche une solution juridique pour permettre l’exportation vers l’Angleterre uniquement. Nouvelles tensions.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Attention, dossier sensible. L’affaire concerne une vente de matériel militaire nucléaire au Royaume-Uni. Les sources sont très évasives sur le sujet classé « secret défense », mais voici les éléments de fait qui nous ont été communiqués à plusieurs sources, et qui sont concordants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Retine Marc, dimanche 27 novembre 2022, 7:32

    Quand on s'indigne des ventes d'armes légères de la FN Wallonne, ne faut-il pas se poser des questions sur ce qui se passe au nord?

  • Posté par Feruglio Patrick, vendredi 25 novembre 2022, 15:28

    Les écolos à bannir d'un gouvernement. Je me demande que font les syndicats ??? Grandes gueules pour des peanuts mais pour le reste ......

  • Posté par DV E, vendredi 25 novembre 2022, 12:25

    Quel triste bac à sable politique, ça manque d’adultes

  • Posté par Lamote Vincent, vendredi 25 novembre 2022, 7:27

    Bravo à Écolo de respecter les lois de notre état… toujours interpellant de constater la pauvreté de certains commentaires…

  • Posté par D L, dimanche 27 novembre 2022, 9:14

    Encore 2 ans avant de s'en débarrasser

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Budget: la Wallonie attend la sanction de Moody’s

L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs