Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: sombres augures judiciaires pour Donald Trump

La déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 et la victoire en demi-teinte des républicains aux midterms peinent à dissimuler la montagne de soucis qui guette l’ex-président républicain, acculé par les juges pour fraude fiscale, conspiration institutionnelle et rétention illégale de documents secret défense.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Un mois en enfer s’achève pour Donald Trump, laissant présager un horizon bien sombre. Le 8 novembre, les midterms ont délivré leur verdict sur son aura dans le camp conservateur. Elle est de plus en plus faiblarde : un tiers des candidats contestant la légitimité de l’élection présidentielle 2020 (gagnée par Joe Biden) et soutenus par l’ex-promoteur immobilier de New York ont perdu leur scrutin. Le parti républicain, entièrement acquis à sa cause, n’a su reconquérir le Sénat, s’arrogeant une victoire en trompe-l’œil à la Chambre des représentants, reconquise, elle, par la plus infime des marges (220 sièges sur 435).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 25 novembre 2022, 8:03

    Le plus déprimant dans toute cette histoire, c'est que ce criminel jusqu'à preuve du contraire (oui, bon, je sais) trouve des dizaines de millions de supporters complètement hystérisés. Dont la plupart sont tout sauf des milliardaires. Encore un exemple de cette facilité avec laquelle des troupeaux entiers de moutons se conduisent à l'abattoir, tout fiers et en armant eux-mêmes la main de leur bourreau. Que leur a-t-on donc donné à manger ou à boire ?

  • Posté par L. Jean-Christophe, jeudi 24 novembre 2022, 20:52

    Ce type est tellement con et a tellement une estime de lui et des ses idées en totale contradiction avec la réalité qu'il va finir comme une gros con en prison... MDR

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 25 novembre 2022, 5:29

    Donald Trump ne passera jamais par la case prison, je vous rassure. Au pire, s'il est jamais condamné, ce qui n'est pas près d'arriver, il sera assigné à résidence. Tous ces procès, s'ils ont lieux, dureront des années et Trump épuisera tous les recours possibles, y compris, évidemment, la Cour Suprême dont on sait qu'il a nommé 3 des juges. D'ici là, il sera possiblement réélu Président et pendant 4 ans sera à l'abris des poursuites.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs