Accueil Médias

Elon Musk annonce le rétablissement de tous les comptes suspendus sur Twitter

Le nouveau patron de Twitter avait posé la question sur la plateforme : faut-il oui ou non « offrir une amnistie générale aux comptes suspendus, à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou ne se soient pas livrés à du spam flagrant ? ».

Temps de lecture: 2 min

Le nouveau patron de Twitter Elon Musk a annoncé jeudi qu’il allait rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plateforme, « à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse ».

« Le peuple a parlé », a tweeté M. Musk, qui avait publié mercredi sur son, réseau un sondage à l’issue duquel une majorité s’est dégagée en faveur de cette mesure. « L’amnistie débute la semaine prochaine », a-t-il ajouté quelques jours après avoir procédé de la même manière pour le compte de Donald Trump.

« Le peuple a parlé, l’amnistie débute la semaine prochaine », a tweeté M. Musk jeudi, jour férié aux Etats-Unis pour la fête de Thanksgiving, accompagnant sa publication du message « Vox Populi, Vox Dei » (« La voix du peuple est la voix de Dieu »).

C’est avec cette même expression qu’il avait, samedi, réhabilité le compte de l’ancien président américain Donald Trump, banni du réseau social après l’assaut du Capitole à Washington en janvier 2021.

Le dirigeant de Tesla et SpaceX avait pris cette décision à la suite d’une consultation similaire sur le réseau à l’oiseau bleu, une méthode à la représentativité incertaine. Une courte majorité (51,8 %) des 15 millions de votants s’était exprimée en faveur d’un retour du milliardaire républicain, qui n’a pas tweeté depuis le rétablissement de son compte.

Elon Musk a expliqué à maintes reprises avoir racheté Twitter parce qu’il considère la plateforme comme la « place publique numérique » essentielle à la démocratie dans le monde.

L’homme le plus riche au monde juge la modération des contenus trop restrictive, mais sa vision absolutiste de la liberté d’expression fait craindre un déferlement d’abus (désinformation, discours de haine) sur le réseau social.

De nombreuses marques ont déjà suspendu leurs dépenses publicitaires sur Twitter, qui en dépend à 90 % pour ses revenus.

À lire aussi Comment Elon Musk veut transformer Twitter en appli à tout faire

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Pompelone Luigi, vendredi 25 novembre 2022, 8:55

    « Vox Populi, Vox Dei » Il manque pas d'air :D

  • Posté par Pompelone Luigi, vendredi 25 novembre 2022, 8:55

    « Vox Populi, Vox Dei » Il manque pas d'air :D

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 25 novembre 2022, 8:13

    Va falloir rebaptiser ce brol. Pourquoi pas Twitler ?

  • Posté par El Pasajero , jeudi 24 novembre 2022, 22:25

    Et si un sondage donne le oui à son éviction? Va-t-il aussi le respecter? Il a acheté son petit térritoire pour jouer au petit dictateur. Les comptes suspendus n'avaient pas respecté les règles. Mais les règles il s'en fout. Il vient de perdre un potentiel client Tesla. Il est fou.

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 24 novembre 2022, 22:20

    Mauvaise nouvelle pour Twitter. Ca deviendra une zone de non droit où n'importe qui racontera n'importe quoi, généralement faux. A quoi bon une telle messagerie?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Médias

L’UE s’inquiète des licenciements chez Twitter

Le commissaire européen à la Justice a fait part jeudi à Dublin de son inquiétude à propos des licenciements chez Twitter depuis son rachat par Elon Musk, après des informations de presse sur une fermeture du bureau du groupe à Bruxelles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag