Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Amadou Onana: «Je n’essaie pas d’être le nouveau Marouane Fellaini»

Amadou Onana, le milieu de terrain des Diables rouges, était en conférence de presse ce vendredi à deux jours du match contre le Maroc.

Temps de lecture: 3 min

Amadou Onana, une progression vertigineuse. Il était arrivé au sein du noyau belge en juin dernier sur la pointe de pieds, il a directement impressionné face aux Pays-Bas, il a méritoirement glané sa place pour le Mondial qatari et revendique maintenant une place dans le onze de base. Du haut de son mètre 92 et de ses 21 ans, l’athlétique milieu de terrain d’Everton affiche une faim d’ogre. Sa montée au jeu, mercredi dernier contre le Canada, démontrait toute sa niaque, sans être dévoré par l’importance de l’événement. «Est-ce que j’ai eu peur en montant au jeu lors du premier match de cette Coupe du monde? Je n’ai jamais peur. Je suis ici avec une détermination de fou (sic), je suis là pour casser le maximum de barrières possible. J’essaie juste de montrer mes qualités. Pour moi, le football est une chance. Et je veux profiter de chaque instant sur le terrain. Je n’ai rien à perdre.»

Le ton est donné. Un message clair, limpide, sans la moindre hésitation. Pourtant, le garçon sait pertinemment qu’il a marqué des points. Ses projections vers l’avant, son impact dans les duels et sa présence physique ont fait le plus grand bien à des Diables rouges timorés, voire amorphes. D’une certaine façon, Amadou Onana pourrait marcher dans les pas de Patrick Vervoort, Stéphane Demol et Divock Origi. Ceux-ci étaient respectivement arrivés au Mexique (1986) et au Brésil (2014) sans réelle ambition personnelle, en raison de leur jeune âge, avant de profiter de la compétition pour saisir leur(s) chance(s). Autrement dit: sera-ce également le cas du natif de Dakar, qui postule pour une première titularisation dans un Mondial. «J’ai la chance de ne pas être le sélectionneur qui doit choisir entre Youri Tielemans et moi», plaisante-t-il, le sourire aux lèvres. «Chaque joueur a ses capacités spécifiques et a le même objectif, celui de jouer. Ce que je peux apporter? La puissance, le dynamisme et l’impact physique. Je peux jouer aux côtés d’Axel Witsel, de Youri Tielemans ainsi que d’Hans Vanaken. Peu importe la paire choisie dans le milieu, il y aura de la complémentarité.»

«Witsel m’apporte du calme et de la liberté»

En tout cas, ses chances d’évoluer aux côtés de Witsel dans l’entrejeu, face aux Lions de l’Atlas, sont en forte hausse. «Axel a beaucoup d’expérience et vous donne beaucoup de conseils. Il apporte du calme, de la sérénité, au milieu de terrain et me donne de la liberté. Ce qui me permet d’être une sorte de milieu de terrain box-to-box. Cela me facilite un peu la tâche», ajoute Onana, qui, malgré son trop-plein d’entrain face au Canada, n’a pas spécialement craint d’obtenir une deuxième carte jaune.

Amadou Onana le sait très bien: en raison de son gabarit, il est sans cesse comparé à un certain Marouane Fellaini (87 caps, 18 buts). «Je prends cela comme un compliment, car Marouane était un joueur crucial et décisif pour les Diables rouges. Après, on a un style différent, notamment ballon au pied. Je n’essaie pas d’être le nouveau Marouane Fellaini, je veux simplement être la meilleure version possible de moi-même.» Humble et très mature, il est conscient d’avoir encore pas mal de choses à incorporer dans sa palette. «Je ne suis pas encore complet, en tant que joueur mais aussi en tant qu’homme. Heureusement pour moi, j’ai la chance de joueur avec des joueurs très talentueux, comme Eden, Kevin, Axel, Romelu. Quand j’étais petit, j’admirais énormément Paul Pogba, j’aime la façon dont il jouait. J’essaie d’apprendre de tout le monde, même de joueurs issus de ligues inférieures. Je suis vraiment très ouvert pour continuer à apprendre», termine Onana qui, après le choc face au Maroc, aura l’occasion de revoir sa sœur et agent Mélissa lors des retrouvailles prévues, au Qatar, entre les Diables rouges et leur famille.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb