Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Nordin Jbari: «Je n’ai jamais eu à choisir entre la Belgique et le Maroc»

Fils de la troisième génération d’immigrés marocains, l’ancien attaquant fut le premier joueur d’origine maghrébine à revêtir le maillot des Diables. À une époque où la mixité culturelle était encore loin d’être un principe acquis en sélection.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Saint-Josse-ten-Nood, au cœur de Bruxelles. La plus petite commune de Belgique, avec un peu moins de 20.000 habitants agglutinés sur à peine 1,14 km² . La commune du pays au plus fort pourcentage de communauté musulmane (43,7 %). La commune de transit par excellence, où l’on vient d’un peu partout (Roumanie, Bulgarie, Maroc, Turquie, France, Espagne Italie, Pologne, Syrie, Inde sont, dans l’ordre, les pays les plus représentés). La commune où est né et où a grandi Nordin Jbari et dont il fut fait citoyen d’honneur en octobre 2016.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs