Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Quinze ans plus tard, Axel Witsel rassure toujours au sein des Diables rouges

En mars 2008, le Liégeois avait fait ses débuts en sélection face au Maroc. Cent-vingt-huit caps plus tard, il est toujours bien là. De René Vandereycken à Roberto Martínez, de Michel Preud’homme à Diego Simeone, l’homme de l’ombre chez les Diables a toujours convaincu ses entraîneurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Si les défaites font, comme les victoires, partie intégrante de votre histoire, il est parfois plus facile de les laisser dans un coin profond de votre tête. Cette sombre soirée de mars 2008 n’est peut-être plus dans vos mémoires tant son issue fut honteuse pour nos Diables rouges. Peut-être car tout compte fait, on a tous, de près ou de loin, un ami ou une connaissance marocaine ou d’origine prête à vous charrier pendant des mois. Quatre buts (1-4) dans un stade Roi Baudouin forcément partagé, les Lions de l’Atlas avaient humilié les joueurs de René Vandereycken lors d’un match amical spécial entre deux très bons ennemis. A ce jour, la seule victoire du Maroc face à la Belgique en trois confrontations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs