Accueil Monde Asie-Pacifique

Australie: 2.500 personnes posent nues sur la plage contre le cancer de la peau (photos)

Le nombre de participants équivaut grosso modo à celui des Australiens qui meurent chaque année d’un cancer de la peau.

Temps de lecture: 2 min

Environ 2.500 personnes se sont rassemblées nues samedi sur une célèbre plage de Sydney, en Australie, dans le cadre d’une installation artistique destinée à sensibiliser le public sur le cancer de la peau.

Bondi Beach est devenue, à l’aube, une plage nudiste quand les 2.500 volontaires de tous âges et dans le plus simple appareil ont posé pour le photographe américain Spencer Tunick, qui leur lançait ses instructions par haut-parleur depuis une plateforme surélevée. Cet événement baptisé « Strip Off for Skin Cancer » (« Déshabillez-vous pour le cancer de la peau ») était organisé en collaboration avec une association encourageant les Australiens à se faire régulièrement examiner par un dermatologue.

AUSTRALIA-ART-NUDE-TUNICK

Le nombre de participants équivaut grosso modo à celui des Australiens qui meurent chaque année d’un cancer de la peau. « J’ai passé la moitié de ma vie au soleil et on m’a retiré deux mélanomes malins du dos », a raconté à l’AFP un des volontaires, Bruce Fasher, 77 ans. « J’ai pensé que c’était une bonne cause, et j’aime enlever mes vêtements à Bondi Beach », a-t-il ajouté.

AUSTRALIA-ART-NUDE-TUNICK (2)

Spencer Tunick est connu pour ses strip-teases massifs organisés dans des lieux très connus à travers le monde. Il a notamment déshabillé plus de 5.000 personnes devant l’Opéra de Sydney en 2010, et 18.000 personnes – son record – sur le Zocalo à Mexico en 2007.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dr Mi, mercredi 7 décembre 2022, 9:51

    La force d'une simple photo en dit plus que de longs discours. Bravo une belle initiative pour conscientiser aux problèmes de la surexposition au soleil.

  • Posté par M Gérard, dimanche 27 novembre 2022, 17:59

    La nouvelle mode:se foutre à poil pour dénoncer quelque chose...débile. Le photographe va se rincer l'oeil et publier des "clichés-jamais-vus-qui-montrent-ça-et-ça" Le tout enrobé de publications et articles vides de sens.

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une