Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Walid Regragui, sélectionneur du Maroc, prévient les Diables: «S’ils ne nous respectent pas, ce sera difficile pour eux»

Les Diables rouges affronteront le Maroc ce dimanche à 14 heures, pour leur deuxième match de groupe à la Coupe du monde.

Temps de lecture: 2 min

Walid Regragui, le sélectionneur du Maroc, s’est présenté samedi quelques minutes après son confrère Roberto Martinez devant la presse internationale pour la conférence de presse d’avant Belgique-Maroc de ce dimanche à Doha (14h00 belge).

Fort du point obtenu face à la Croatie (0-0), vice-championne du monde, le coach marocain est apparu serein. « L’objectif est de passer au tour suivant. On n’est pas obligés de gagner. Le plus important est de prendre des points, de ne pas être éliminés demain. Le favori c’est la Belgique. Ils ont de grands joueurs, Hazard, De Bruyne, Witsel, un coach exceptionnel. Même si on peut aussi revendiquer le meilleur gardien du monde (Bono, NDLR), mondialement c’est Courtois. Ils sont demi-finalistes du dernier Mondial, ambitieux, jouent ensemble depuis 4-5 ans. On les a critiqués contre la Canada. Mais je suis persuadé qu’ils vont élever leur niveau. Ils sont favoris. Il faut l’accepter. On veut créer la surprise. Face à la Croatie on a respecté notre plan. Si on n’a pas réussi la surprise face à la Croatie, c’est parce qu’elle nous a respectés. Si la Belgique ne nous respecte pas, le match sera difficile pour eux. »

Le successeur de Vahid Halilhozic à la tête des Lions de l’Atlas a poursuivi : « Chaque match est différent. Ici les matches de 13 heures (11h00 belges), 16 heures et 22 heures sont différents. Il fait chaud à 13 heures (heure du match contre la Croatie). On a neutralisé la Croatie. Cela va nous aider pour demain (dimanche, NDLR). Il faut aller chercher un peu plus. Il faudra plus de maitrise technique que lors du premier match. Il faudra être plus agressif offensivement, avoir plus de puissance. On a péché dans l’intensité, perdu beaucoup de ballon au milieu. Si on arrive à les priver de ballon, il faudra trouver l’ouverture dans cette défense à trois et avoir un équilibre attaque-défense. Si techniquement on est à notre niveau, on posera des problèmes. »

Le coach franco-marocain semblait assez optimiste sur la présence du joueur de flanc gauche Noussair Mazraoui qui avait dû quitter le jeu après une heure de jeu face aux Croates. « J’espère qu’il sera prêt pour demain. »

« Si on passe les poules je pense qu’on sera très dangereux. Mais il faut sortir de ce groupe de la mort. »

La dernière victoire marocaine en Coupe du monde remonte à 1998 contre l’Ecosse (3-0) et son meilleur parcours remonte à 1986 (défaite 1-0 en huitièmes de finale face à l’Allemagne).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hiersoux Michel, samedi 26 novembre 2022, 15:10

    BOYCOTT BOYCOTT BOYCOTT BOYCOTT Honte aux diables rouges belges de leur participation sans broncher. NE REGARDEZ PAS CETTE COUPE DU MONDE QUI EST UN SCANDALE ABSOLU

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb