Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la région de Kherson bombardée plus de 50 fois ce week-end

Via sa chaîne Telegram, le gouverneur militaire local a accusé la Russie de terrorisme et de cibler des civils, ajoutant qu’une personne était morte et deux autres blessées dans les bombardements.

Temps de lecture: 1 min

Les forces russes ont bombardé la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, plus de 50 fois ce week-end, a rapporté dimanche le gouverneur militaire local Yaroslav Yanushevych.

Via sa chaîne Telegram, Yanushevych a accusé la Russie de terrorisme et de cibler des civils, ajoutant qu’une personne était morte et deux autres blessées dans les bombardements.

Selon lui, les villes situées le long de la rive nord-ouest du fleuve Dnipro ont été ciblées. L’information n’a pas pu être confirmée de manière indépendante.

Une grande partie de la ville de Kherson reste sans électricité alors que les autorités tentent de remettre le réseau en service.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 27 novembre 2022, 17:47

    Dans toutes les interventions, on peut faire la part des choses entre les faits et les intentions. Les faits avancés par les soutiens à l'Ukraine sont pour la plupart vérifiables; ceux des contempteurs de M. Zelensky relèvent souvent de l'anecdote, du mensonge, de la diffamation, sans tenir aucunement compte des arguments factuels qui leurs sont opposés. Ils ne prennent pas en compte que l'Ukraine résiste à une invasion cruelle et totalement injustifiable, sur le plan de la morale et de ce qui reste du droit de la guerre. Factuellement aussi, la multiplication des pseudos n'est un signe ni d'honnêté intellectuelle, ni de volonté de transparence. Sur les intentions, les choses sont infiniment plus intéressantes: quelles sont les motivations réelles de l'armada pro-Putin, sinon la propagande? Les motifs sont tout sauf généreux, empathiques et ne relèvent pas du tout d'un sens moral et éthique minimal. Au delà des échanges, tantôt infantiles, tantôt beaucoup plus vifs, une question de base doit à chaque fois être posée: quelle est le but de celui qui poste son commentaire. Elle peut être suivie d'une deuxième: quelles sont les méthodes employées pour y arriver?

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, dimanche 27 novembre 2022, 13:53

    Quand Poutine fâché toujours faire comme ça.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une