Accueil

Des incertitudes sur les minéraux et les technologies

Les choix technologiques du jour ne sont pas nécessairement ceux du lendemain. Un facteur d’incertitude à prendre en compte pour sécuriser l’approvisionnement en matières premières, et leur recyclage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Dans sa quête vers davantage d’autonomie, l’Europe connaît les matériaux qui lui manquent. Et ceux-ci sont particulièrement nombreux, dans de nombreux domaines. S’agissant des seules batteries pour les véhicules électriques, nos pays sont dépendants des importations tout autant pour le lithium que pour le cobalt, le nickel, le manganèse ou encore le cuivre… entre autres.

Mais le constat même de la dépendance, et la lutte acharnée qui se dessine à l’échelle mondiale pour accéder à ces ressources indispensables à la production de centaines de millions de voitures, génèrent de nouvelles interrogations, notamment sur le plan de l’évolution des technologies qui seront nécessaires à leur recyclage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs