Accueil Économie Finances

La question éco: pourquoi la puce peut être une arme de guerre

Si les Etats-Unis ont perdu leur position de force dans la fabrication des puces électroniques, ils contrôlent toujours des segments essentiels des chaînes de valeur mondiales et peuvent ainsi freiner le développement technologique chinois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Les Etats-Unis auraient-ils, cet automne, déclaré la guerre à la Chine, sans que grand monde s’en inquiète ? La question, que posait récemment un chroniqueur du Financial Times, Edward Luce, n’est pas purement rhétorique.

Certes, cette guerre n’est pas militaire ; elle ne concerne pas des territoires qui se mesurent en (milliers de) kilomètres carrés.

Elle serait économique, ayant pour enjeu de petits composants essentiels aujourd’hui, les puces ou semi-conducteurs – un monde où l’aune est le nanomètre, le milliardième du mètre.

Sans entrer dans les détails techniques, on retiendra qu’au plus une puce électronique contient de transistors, les éléments de base qui conduisent les signaux électriques, au plus elle est performante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Retine Marc, mardi 29 novembre 2022, 6:54

    C'est un juste retour de manivelle... nos entreprises ont donné la corde pour nous pendre aux asiatiques au nom du profit. A quand une REELLE politique Européenne de recherche et de fabrication des fameuses incontournables puces qui sont présentes PARTOUT?

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs