Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Crise chez les Diables rouges: ne partons surtout pas fâchés

Les Diables rouges jouent leur survie dans la Coupe du monde ce jeudi. Ils doivent gagner contre la Croatie. Il leur reste deux jours pour apaiser les tensions qui sont nées entre eux. Et reformer un vrai groupe, avide de victoires.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 4 min

Roberto Martinez fidèle à lui-même. Qu’importe le décor, il s’adapte.

Ici, il s’agit de la version « vieux renard du désert » qui sait qu’au plus fort de la fournaise sur un miroir de cristaux de sable, chaque coin d’ombre compte. Car malgré cette fin d’automne qui allège le fardeau calorifique que porte chaque Qatari sous sa ghutra, ça cogne encore dur sous le soleil du Golfe. Surtout à l’heure de pointe d’une sortie de match en zone d’interviews, après une défaite contre le Maroc sonnant à ce point comme un aveu d’impuissance. Pour la génération dorée, il s’agit d’une première par deux buts d’écart. Et elle fait forcément mal. Martinez le sait et met les dissonances de ton et de discours sur le compte de « la frustration naturelle de compétiteurs nés. » On n’apprend pas à un vieux singe…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , mardi 29 novembre 2022, 13:21

    Martinez est clairement en totale incapacité de remettre de l'ordre dans la maison. Je repense à Guy Thijs au Mexique en 86 qui n'avait pas hésité à renvoyer carrément en Belgique René Vandereycken, pourtant pilier essentiel de l'entrejeu, parce qu'il fichait un bazar pas possible dans l'équipe, à l'issue d'un premier tour plutôt désastreux. Retour à la maison par le 1er avion ! Et on est allé en 1/2 finale...

  • Posté par Caver Jean, mardi 29 novembre 2022, 12:22

    Franchement les déclarations d'un Eden Hazard quasi hilare après une défaite face au Maroc et le fait de parler de lui à la 3eme personne est ridicule et montre à quel point ces types sont à côté de leurs pompes : "Si Eden il est bon, la Belgique peut gagner la coupe du monde"... Mon Dieu !

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 29 novembre 2022, 10:27

    Perdez s'il le faut ou gagnez si vous le pouvez. Mais battez-vous !

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 29 novembre 2022, 10:13

    Et donc : rideau !

  • Posté par El Cabron Nicolas, mardi 29 novembre 2022, 9:53

    Cet échec était écrit et les suiveurs des Diables en d'autres circonstances que durant les grands tournois internationaux en étaient pleinement conscients. La Belgique avait perdu 1-4 à Bruxelles contre les Pays-Bas, il y a quelques mois à peine. La presse s'en est à peine fait l'écho en mettant ça sur le compte de l'absence d'envie des Diables de jouer le final four de la Nations league. Pourtant les carences étaient criantes. Personne n'a rien recadré. Six mois plus tard, on constate le même phénomène. Hormis les footix qui ne s'intéressent au foot qu'une fois tous les 4 ans, personne n'imagine un autre scénario qu'une fin de tournoi jeudi sur le coup de 18h00, heure belge. Hélas!

Plus de commentaires

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs