Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la sortie remarquée de la directrice de RT (vidéo)

Margarita Simonian, la directrice de la télévision publique russe RT a reconnu, avec un certain dédain, l’inquiétude croissante de la population russe, y compris des hautes sphères. Ils craignent la défaite de la Russie et les sanctions que pourrait imposer la Cour pénale internationale pour crimes de guerre.

Temps de lecture: 2 min

Margarita Simonian, la directrice de la télévision publique russe RT, a fait un passage remarqué sur une autre chaîne publique « Russia-1 ». La journaliste a attiré l’attention, avec un dédain évident, sur l’inquiétude qui émergeait dans la population russe et notamment dans les hautes sphères, quant à une défaite russe et des possibles sanctions prises par la Cour pénale internationale de La Haye pour crimes de guerre de la Russie.

Margarita Simonian a d’abord rappelé les raisons qui poussaient la Russie à se battre en Ukraine. « Ils se préparent à nous prendre notre Crimée. Nous réagissons de la seule manière possible dans cette situation, nous bombardons. Nous bombardons tous les jours, nous bombardons les infrastructures qui aident les Ukrainiens à se battre, à tuer notre peuple dans des régions qui nous appartiennent désormais. Dieu sait que nous ne souhaitons pas cela. Personne ne souhaitait ça. (…) Le gouvernement ne souhaitait pas cela ».

La directrice de RT a ensuite enchaîné en exprimant la « stupéfaction » que lui inspirent certains de ses compatriotes. « Je suis stupéfaite par nos concitoyens, et malheureusement j’en connais beaucoup, y compris dans les hauts cercles de pouvoir, qui sont inquiets, qui n’osent pas nommer les choses telles qu’elles sont, par crainte de ce que pourraient penser les gens de là-bas (sic) ».

« Je crache sur ce qu’ils pensent là-bas », renchérit-elle. « Les gens qui ont peur de La Haye devraient davantage avoir peur de perdre, de se faire humilier, de trahir leur peuple. Si nous perdons, La Haye s’en prendra même à un balayeur qui nettoie les pavés derrière le Kremlin. »

Le présentateur de l’émission de « Russia-1 » Vladimir Solovyov a conclu la prise de parole par une menace : « La Haye n’existera si cela se produit. Il n’y aura plus rien du tout. Le monde entier sera réduit en cendre ».

 

À lire aussi Russie: Margarita Simonian, la tsarine de la propagande poutinienne

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, mardi 29 novembre 2022, 20:21

    margarita, the wh ore ... cette truie donne envie de dégueuler.

  • Posté par José Dehove, mardi 29 novembre 2022, 17:02

    Très intéressante c cette interview qui nous confirme que pour la Russie le problème est directement lié à la volonté de l'UKreaine de reconquérir la Crimée, ce qui correspond bien aux déclarations de Zelensky par ailleurs ...

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 29 novembre 2022, 19:24

    Vous y croyez vraiment à vos élucubrations, M. <Dehove> ?

  • Posté par El Pasajero , mardi 29 novembre 2022, 14:14

    J'espère qu'elle est sur la liste des sanctions et qu'elle sera à La Haye.

  • Posté par Martin Roland, mardi 29 novembre 2022, 20:27

    +++

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une