Accueil Économie Entreprises

Distribution de la presse: l’Autorité belge de la concurrence perquisitionne DPG Media

Des accords illicites auraient été conclus lors d’une procédure d’appel d’offres.

Temps de lecture: 2 min

L’Autorité belge de la concurrence (ABC) a effectué des perquisitions dans le secteur de la distribution de la presse, notamment auprès du groupe média DPG Media. On soupçonne que des accords interdits ont été conclus lors de la procédure d’appel d’offres pour un nouveau contrat de livraison de journaux et de magazines.

L’organisme de surveillance de la concurrence ne nomme pas les entreprises, mais indique qu’il a effectué des recherches dans une société active dans la distribution de la presse écrite et chez un éditeur de presse.

Une porte-parole de DPG Media a confirmé que l’autorité de la concurrence s’y était rendue lundi, mais n’a pas pu donner d’autres informations. L’entreprise dit qu’elle coopère. DPG Media produit des journaux, dont Het Laatste Nieuws et De Morgen, et des magazines, dont Dag Allemaal et Humo.

Les entreprises sont soupçonnées d’avoir échangé des informations sensibles sur le plan de la concurrence concernant la distribution de journaux et de magazines. Une perquisition n’est que la première étape d’une enquête. L’ABC ne fait pas de commentaires sur la durée de l’enquête.

Chez bpost, il n’y a pas eu de perquisition de la part de l’ABC, selon une porte-parole. Au sein de l’entreprise postale, une enquête interne sur d’éventuelles malversations concernant la concession de distribution de journaux est actuellement en cours. Le PDG Dirk Tirez s’est donc retiré temporairement à la fin du mois d’octobre.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière