Accueil Société

Un enseignant aurait divulgué des questions d’examen en échange de photos dénudées

Le professeur aurait également eu des relations sexuelles avec certains étudiants adultes.

Temps de lecture: 2 min

La direction de l’Institut Sint-Aloysius à Lier (province d’Anvers) mène une enquête sur le comportement sexuellement transgressif d’un enseignant. Plusieurs étudiants du cours d’infirmière professionnelle ont déposé une plainte après qu’un enseignant a prétendument fourni des questions d’examen en échange de photos dénudées. C’est ce qu’ont rapporté les journaux Mediahuis mardi.

L’enseignant, originaire de Geel, aurait transmis des questions d’examen à des étudiants adultes en échange de photos dénudées via Snapchat. En outre, il aurait également eu des relations sexuelles avec certains étudiants dans le sous-sol du bâtiment de l’école.

Après que ces histoires ont été divulguées, plusieurs étudiants ont tiré la sonnette d’alarme en septembre. Avec un enseignant de confiance, ils se sont présentés à la direction avec des preuves, notamment des captures d’écran et des messages avec l’homme. Plus de deux mois après la première plainte, la direction a informé la Gazet van Antwerpen qu’elle poursuivait son enquête.

L’homme est connu dans le secteur des soins pour son travail sur le bien-être mental des soignants. L’enseignant nie toute implication dans des comportements sexuellement transgressifs à l’Institut Sint-Aloysius et indique que la commission scolaire ne serait pas au courant de plaintes le concernant.

Le parquet ouvre une enquête

Le parquet d’Anvers a ouvert mardi une enquête sur des histoires de comportement transgressif d’un enseignant de l’Institut Sint-Aloysius de Lier. L’enquête devra montrer si des infractions ont été commises.

Plusieurs étudiants du cours d’infirmière professionnelle de l’Institut Sint-Aloysius se sont plaints à la direction d’un professeur qui, entre autres, aurait fourni des questions d’examen en échange de photos dénudées. Les plaintes remonteraient au mois de septembre. L’école enquête sur cette affaire.

Le parquet d’Anvers a maintenant également ouvert une enquête, non pas à la suite d’une plainte mais à la suite d’articles de presse. Personne n’a, pour l’instant, été mis en cause.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Constant Depiereux, mardi 29 novembre 2022, 14:33

    L'évolution des crèches et des écoles en Flandre devient franchement inquiétante, bien loin des problèmes de financement wallons...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko