Accueil Monde Union européenne

Union européenne: friture sur la ligne Bruxelles-Budapest

La Commission européenne propose de geler 7,5 milliards de fonds destinés à la Hongrie, et impose de « super-conditions » pour libérer les 5,8 milliards de la relance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Le bras de fer se poursuit entre l’Union européenne et l’un de ses membres, la Hongrie. L’enjeu ? 13,3 milliards. Dont Budapest a cruellement besoin avec une inflation à plus de 21 % et une monnaie faiblarde. Cette manne ne devrait toutefois être libérée que si les autorités hongroises améliorent considérablement la lutte contre la corruption, l’indépendance de la Justice, la transparence et la concurrence des marchés publics… Telle est en effet la proposition formulée, ce mercredi, par la Commission européenne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 1 décembre 2022, 23:28

    Il était temps !

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs