Accueil Planète

La Commission européenne serre la vis contre les déchets d'emballage

Bannir le suremballage, réutiliser, garantir la recyclabilité, une consigne sur les bouteilles et les canettes… la Commission veut tarir le flux de déchets.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dans les camionnettes de livraison du commerce en ligne, dans les grandes surfaces, dans les petits commerces, les cafés, les restaurants… les déchets sont partout. Une bonne nouvelle : en Europe le recyclage des déchets d’emballages ne cesse de progresser. Mais, mauvaise nouvelle, la production de ces déchets ne cesse d’augmenter. Plus de 20 % d’augmentation au cours des dix dernières années, selon les chiffres officiels. En Belgique, indique Statbel, la quantité totale d’emballages mis sur le marché a augmenté de 4,6 % en 2020 par rapport à 2019. Et sans action contraire, la situation va s’aggraver. Selon la Commission européenne qui présentait mercredi des propositions pour s’attaquer à la montagne qui s’accumule, les déchets d’emballages devraient augmenter de 19 % en 2030 – de 46 % pour les seuls emballages en plastique (61 % en 2040). Chaque Européen génère en moyenne 180 kg de déchets d’emballage par an. Cela pourrait passer à 215 kg.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Claude , jeudi 1 décembre 2022, 14:22

    Ce n'est pas le peuple à sanctionner mais l'industrie "agro-alimentaire" qui nous forcent à les utiliser ! ... et donc les lobbyings au sein de cette même C.E. qui évitent la mise en œuvre de législations plus contraignantes les concernant!

  • Posté par Warum Tùculo, samedi 31 décembre 2022, 7:33

    Vous n'êtes pas 'forcé'. L'industrie produit, nous consommons. C'est au consommateur de donner le signal. Bonne année 2023.

  • Posté par Claude , jeudi 1 décembre 2022, 14:22

    Ce n'est pas le peuple à sanctionner mais l'industrie "agro-alimentaire" qui nous forcent à les utiliser ! ... et donc les lobbyings au sein de cette même C.E. qui évitent la mise en œuvre de législations plus contraigantes les concernant!

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 1 décembre 2022, 2:35

    @ Fonder Daniel : Quel argument stupide qui consiste à considérer qu’il faut continuer à produire beaucoup de déchets afin d’alimenter la filière de recyclage… Retirer le carton cavalier ne changera rien à la vie des yaourts. Bref, j’apprécie l’initiative, là où certains ne voient qu’une occasion de faire comme d’habitude : tout critiquer, comme ça, juste par plaisir !

  • Posté par deghelt Rudi, jeudi 1 décembre 2022, 10:02

    Ben oui, la critique est le fondement de la démocratie, ne vous déplaise. Sans doute un Ecolo humoristique ou dictateur "comme la plupart des Ecolos".

Plus de commentaires

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs