Accueil Économie Entreprises

«Enquête approfondie» sur la fusion Vivendi-Hachette

La Commission européenne constate que la fusion des numéros 1 et 2 de l’édition française n’est peut-être pas compatible avec le marché commun. Elle a décidé d’ouvrir une « analyse approfondie » du dossier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Par voie de communiqué, la Commission européenne a confirmé ce mercredi après-midi l’ouverture d’une enquête approfondie sur le rachat de Lagardère SA par Vivendi SE et la concentration dans un même groupe des deux principaux acteurs de l’édition généraliste en France, Hachette et Editis. « La Commission craint que l’acquisition proposée ne réduise la concurrence sur un certain nombre de marchés dans l’ensemble de la chaîne de valeur du livre dans les pays francophones de l’Espace économique européen (EEE) et dans un segment de l’édition de magazines en France. » Après une enquête qui s’annonce sans concession pour Vivendi, le régulateur de la concurrence en Europe a jusqu’au 19 avril 2023 pour se prononcer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs