Accueil Sports Football Football à l'étranger

Coupe du monde: pourquoi l’arbitre de Tunisie-France n’aurait pas dû annuler le but des Bleus

Contre la Tunisie, le but d’Antoine Griezmann n’aurait pas dû être annulé par l’arbitre. La décision était trop tardive.

Temps de lecture: 1 min

En fin de match, l’arbitre de France-Tunisie a annulé le but d’Antoine Griezmann dans l’incompréhension la plus totale. En effet, l’arbitre avait fait reprendre le jeu, avant de siffler la fin du match. Cependant, le protocole de l’utilisation d’assistance vidéo, ne permet pas de revenir en arrière après l’engagement.

L’arbitre de France-Tunisie a annulé le but d’Antoine Griezmann alors qu’il avait fait reprendre le jeu, avant de siffler la fin du match. Or, le protocole d’utilisation de l’assistance vidéo (VAR) ne permet pas de revenir en arrière après l’engagement.

D’après RMC Sport, après le but de Griezmann, les joueurs se repositionnent et l’arbitre Matthew Conger siffle l’engagement. L’arbitre siffle la fin du match mais juste après il interpelle les joueurs pour vérifier le but inscrit par l’attaquant français. Le but est finalement annulé. Cependant, l’arbitre ne pouvait pas intervenir puisqu’il avait sifflé l’engagement. L’annulation du but était donc possible jusqu’à l’engagement, mais pas après.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb