Accueil Énergie

Crise énergétique: les tarifs de transport d’électricité pourraient doubler dans les prochaines années

Le plan 2024-2034 d’Elia pourrait avoir un impact important sur les tarifs de transport d’électricité.

Temps de lecture: 1 min

La Creg avertit que le plan de développement 2024-2034 d’Elia pourrait faire exploser les tarifs de transport d’électricité, rapportent jeudi De Tijd et L’Echo.

La semaine dernière, le gestionnaire du réseau de transport (GRT) d’électricité belge, Elia, a annoncé, en marge de ses résultats trimestriels, qu’il comptait revoir à la hausse son plan d’investissement sur les cinq prochaines années. Initialement chiffré à 9,6 milliards d’euros entre 2022 et 2026, il devrait ainsi passer à 15,9 milliards entre 2023 et 2027. Pour le réseau belge, cela constitue une réévaluation à la hausse significative, de 4 à 7,2 milliards.

À lire aussi leurope-sest-elle-plantee-en-liberalisant-le-secteur-de-lenergie (2)

Elia vise à améliorer l’infrastructure pour permettre le développement de l’énergie renouvelable. Mais la Creg, le régulateur du secteur, avertit de l’impact des investissements grandissants d’Elia sur la facture. Le plan de développement pourrait mener à un doublement des tarifs du réseau de transport sur une période de 10 ans. À lire aussi Energie: huit questions pour tout comprendre au fonctionnement des marchés

 

À lire aussi Energie: huit questions pour tout comprendre au fonctionnement des marchés

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 1 décembre 2022, 9:46

    Et pour être plus "complet", voici la "plainte" introduite via le formulaire de contact du journal <Le Soir>: [[Formulaire soumis le : Jeudi, 1 décembre, 2022 - 07:20 Les valeurs soumises sont : Authenticated utilisateur authentifié Sujet / Services Le Soir LeSoir.be - Précisez votre demande. <Madame, Monsieur, A nouveau, certains intervenants s'étant permis de poster des commentaires en utilisant mon identité personnelle, continuent leurs provocations totalement inadmissibles. Je vous demande instamment de prendre les mesures nécessaires pour faire cesser immédiatement ce genre de pratique totalement illicites, car il s'agit bel et bien d'une usurpation d'identité, suivie de tentative d'intimidation, notamment de la part de l'intervenant "bien connu" (si l'on peut dire) qui se présente sous le pseudonyme de <De Kegel André>. Les échanges concernés se rapportent à l'article suivant : [https://www.lesoir.be/480130/article/2022-11-29/guerre-en-ukraine-poutine-veut-utiliser-lhiver-comme-une-arme-de-guerre-selon-le] ; et les commentaires concernés sont consultables ici: [https://www.lesoir.be/node/480130/comments]. Si rien n'est fait pour régler rapidement ce "problème", je me verrai dans l'obligation de réagir de la manière la plus adéquate. Il est en effet inadmissible que des personnes puissent créer ainsi des comptes utilisateurs qui reprennent exactement le même patronyme que d'autres intervenants déjà existant. De plus, un minimum de vérification sur l'identité ou l'existence réelle de la personne qui s'inscrit ne semble même pas mises en place. Je vous demanderai de transmettre la présente plainte auprès des responsables ou des modérateurs du service forum de ce journal. Et aussi d'avoir l'amabilité de me répondre en retour autrement que par un accusé de réception de ce message. Jean-Luc MAESEN. Abonné au journal le Soir. ]] Ainsi que le courriel envoyé aux responsables et à certains journalistes du journal : [[ Envoyé : jeudi 1 décembre 2022 08:03 À : TREFOIS Fabienne <Fabienne.Trefois@lesoir.be> Cc : LEURQUIN Anne-Sophie <Anne-Sophie.Leurquin@lesoir.be>; MUNSTER Jean-Francois <Jean-francois.Munster@lesoir.be>; DURIEUX Sandra <Sandra.Durieux@lesoir.be>; DELEPIERRE Frédéric <Frederic.Delepierre@lesoir.be>; BURGRAFF Eric <E.Burgraff@lesoir.be> Objet : ⚠️ FW: EXTERNAL: Votre question a bien été transmise Bonjour Madame. Et bonjour Mesdames et Messieurs les journalistes. A nouveau, je me permets de vous contacter, ainsi que la personne que je pense être le responsable du service forum du journal <Le Soir> concernant la demande exprimée ci-dessous via le formulaire de contact. Le genre de malversation dont j’ai été victime hier est particulièrement inadmissible (utilisation de mon nom comme identifiant pour poster de faux messages sur le forum du Soir, comme s’ils émanaient de ma part). J’attends une réaction rapide et efficace de votre part pour que cela cesse immédiatement. De plus, une série de « personnages » malveillants utilisent régulièrement des pseudonymes à géométrie variable (ou pas) pour répandre d’immondes manipulations, notamment sur le sujet ukrainien. L’un d’entre eux se montre particulièrement actif et d’une mauvaise foi véritablement « crasse », et ici se permet de tenter une véritable intimidation à mon égard. Il s’agit du « personnage » qui se présente sous le « pseudo » de <De Kegel André> (voir les commentaires liés à l’article en cause référencé ci-dessous). Je me permets aussi de mettre en copie certains journalistes du Soir que j’apprécie tout particulièrement, et avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger par courriel auparavant. Je tiens à faire savoir à tous ce qui est arrivé ici sur le site de ce journal, et que je considère comme tout particulièrement grave. Visiblement un groupe de véritables malfaiteurs (il n’y a pas d’autre mot) se permet de créer des comptes utilisateurs « bidons » et les utilise pour se faire passer pour d’autres intervenants. Ce genre de malversations met gravement en cause le sérieux de ce journal et de son forum des abonnés. Merci de bien vouloir prendre en compte ma plainte, et d’avoir l’amabilité de répondre en retour sur les mesures prises pour éviter que ce genre de choses ne se reproduise à nouveau. Jean-Luc MAESEN. Abonné du Soir. ]]

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 1 décembre 2022, 10:55

    Une plainte peut également être déposée auprès du Conseil de Déontologie Journalistique <cdj@lecdj.be> en décrivant en quoi la charte du Soir n'a pas été respectée, ni le travail du modérateur assumé.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 1 décembre 2022, 9:34

    N'ont qu'à aller chercher leurs investissements chez Engie and Co. Après tout, c'est pour distribuer leur électricité. Sans distributeur, ils font comment ? Et moi et quelques millions de consommateurs en Belgique, on a pas besoin de tout le jus qu'on nous promet pour faire rouler des bagnoles de plus en plus impayables.

  • Posté par Bouko Christian, jeudi 1 décembre 2022, 12:41

    Vous n'avez pas encore compris que la "transition énergétique" est un immense marché très juteux et que "certains " ont des entrées privilégiées au GIEC !

  • Posté par c006ED7, jeudi 1 décembre 2022, 9:13

    Il y a urgence à "dé-libéraliser" le marché de l'énergie. L'idée était parfaitement stupide et on en paie, lourdement le prix aujourd'hui. Les gestionnaires de réseau et les fournisseurs se gavent chacun leur tour avec des profits à vomir pendant qu'une part toujours plus grande de la population est en train de crever littéralement. Merci à ces tocards de l'Europe pour leur dictat stupide et ne jamais assumé les conséquences de leurs idiotie. A la population d'agir maintenant: le politique ne fera rien.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une