Accueil La Une Culture

«La mélancolie sans porte de sortie, ce n’est que la désolation»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Comment vous sentez-vous dans cette époque ?

Bizarrement, je pense que la différence de rythmes entre notre époque et moi est bénéfique. Parce que se détacher d’un monde qui va si vite, c’est intéressant, ça crée une tension. Je préfère être dans une ville très active, où je me crée un petit refuge, dont je peux sortir et recevoir énormément de stimuli, qu’être isolé, perdu dans une montagne. Je ne suis pas sûr que ce soit inspirant pour composer, car là, seul dans la montagne, il n’y a pas de tension.

Vous avez 26 ans. On vous dit très mûr, depuis vos débuts…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs