Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

«La Belgique au tapis», «Flop mondial»: la presse étrangère commente l’élimination des Diables rouges à la Coupe du monde

La prestation des Diables rouges face à la Croatie, et plus généralement lors de ce Mondial, déçoit énormément et semble marquer la fin de la « génération dorée » de la Belgique.

Temps de lecture: 3 min

La Belgique ne verra pas les 8es de finale de la Coupe du monde, éliminée ce jeudi après un match nul face à la Croatie. L’élimination des Diables rouges, 3es du dernier Mondial et 2es au classement FIFA, fait évidemment réagir à l’étranger.

« La Croatie continue, la Belgique à la maison », tire sur son site L’Équipe, qui évoque une équipe « en panne offensivement » et pointe les ratés de Romelu Lukaku. « Entré à la pause pour tenter de sauver une Belgique incapable de marquer Lukaku pourra ruminer très longtemps ses occasions manquées. Après s’être signalé sur un premier coup de tête en extension (49e), l’attaquant de l’Inter a manqué trois balles de match. » Eurosport écrit de son côté « la Belgique au tapis ». « Il n’y aura donc pas eu de sursaut pour la formation de Roberto Martinez, qui confirme ce qui ressemble bel et bien à une fin de cycle. Les Diables n’ont pas réussi à prendre l’avantage sur les Vatreni, au terme d’un énorme duel, et sortent pour la première fois au XXIe siècle d’une grande compétition majeure dès la phase de poule. »

La BBC évoque une Belgique qui a « à nouveau fait preuve d’un manque d’efficacité ». Rappelant le rang de N.1 mondial que la Belgique a occupé de nombreux mois, le média anglais écrit que « la génération dorée n’a pas répondu aux attentes sur les plus grandes scènes, ne parvenant pas à atteindre une finale majeure malgré leur éventail de joueurs talentueux. »

Du côté de l’Espagne, Marca titre : « La Croatie enterre la génération dorée ». « Les Diables n’étaient pas plus que des outsiders et n’ont pas pu venir à bout d’une équipe croate pleine de talent. Et ce n’est pas par manque d’occasions. Les Belges en ont eu, tout au long du match, mais n’ont pas réussi à les prendre. Lukaku a eu quelques occasions, mais il a raté ce qu’il ne rate jamais.[…] Un signe que le dieu du football n’était pas avec les Belges aujourd’hui. »

En Italie, on était particulièrement attentif à Romelu Lukaku, joueur de l’Inter. Et les mots sont forts envers l’attaquant belge. « Lukaku, un flop mondial », écrit la Gazzetta dello sport. « Colère, déception et beaucoup, beaucoup trop d’erreurs, le résultat d’un état manifestement encore approximatif », poursuit le quotidien italien. « Mais tout comme l’élimination de la troupe de Martinez n’est pas exclusivement le résultat d’un mauvais sort, mais plutôt de performances bien inférieures à la normale, même lors des deux premières sorties contre le Canada et le Maroc, la mauvaise soirée de Big Rom n’est pas seulement le fruit du hasard. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, jeudi 1 décembre 2022, 22:07

    J'attends les commentaires de ces journaux sur la défaite de l'Espagne et l'élimination de l'Allemagne

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb