Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

La Belgique éliminée, Martinez qui s’en va: et maintenant, quel avenir pour les Diables?

Le sélectionneur a annoncé sa décision de ne pas aller au terme de son contrat. Une manière élégante de soigner sa sortie alors que l’Union belge lui avait clairement signifié que sans qualification pour les 8es, la poursuite de la collaboration serait impossible.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

En vieille dame vénérable, à cheval sur les principes, la Coupe du monde a respecté ses codes et le protocole. Entre deux choix, elle a donc privilégié le statut de finaliste de la Croatie au Mondial 2018, pour éconduire le médaillé de bronze de la même édition, il est vrai pas du tout à la hauteur de son rang. Un retour avant l’heure au pays pour les Diables dont le cinquième tournoi de rang a tourné à la confusion. L’heure est aux décisions et aux conclusions.

1 Quatre quarts de finale consécutifs puis une élimination à ruminer

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Sa De, vendredi 2 décembre 2022, 11:38

    Je comprends pourquoi vous en faite tt un plat, comme s'il s'agissait d'une équipe qui jouait son titre. Pour rappel ils ont jamais rien gagné, rien. Je pense que certain font du classement fifa( qui d'ailleurs il suffit de gagner systématiquement des equipes de seconde zone pour prendre des points) une référence. Les diables rouges ont été une bonne equipe voir même une très bonne equipe, mais comme on peut en voir ailleurs.

  • Posté par Vuille-tison , vendredi 2 décembre 2022, 11:35

    Maintenant, on pourra toujours supporter les matchs de la Nati et des Bleus

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 2 décembre 2022, 10:42

    Il est tout de même surprenant que la fédération n'ait pas de plan B alors qu'on pouvait raisonnablement deviner depuis le soir du 3 juin 2022 et la calamiteuse déroute 1-4 contre les Pays-Bas que ça se terminerait de la sorte. La fédération brille donc par sa procrastination.

  • Posté par Duruisseau Pascal, vendredi 2 décembre 2022, 10:36

    Quel cirque....

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 2 décembre 2022, 9:34

    Tant mieux, on va avoir enfin un peu la paix.

Plus de commentaires

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs