Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

«Inconsolable», «Bye Bye Belgium»: la presse belge revient sur l’élimination des Diables rouges à la Coupe du monde

La presse belge a largement commenté l’élimination de la Belgique à la Coupe du monde au Qatar. Les Diables rouges n’ont pas pu s’imposer face à la Croatie ce jeudi soir, un partage synonyme d’élimination.

Temps de lecture: 3 min

Après l’élimination des Diables rouges en phases de poules de la Coupe du monde, la presse belge est revenue en long et en large sur cette déconvenue. La Belgique devait impérativement s’imposer mais malgré plusieurs occasions, les Diables n’ont pas trouvé la faille. Les différents journaux belges ont commenté cette élimination précoce dans la compétition.

« Bye Bye Belgium » titre ainsi en une la Dernière Heure en faisant référence à l’une des émissions iconiques de la RTBF. Dans son analyse, on peut ainsi lire : « Après l’élimination au premier tour de la Coupe du monde, le coach/directeur technique Roberto Martinez s’en va. Et ça va aussi commencer à sentir la fin de la génération dorée, même si plusieurs anciens veulent rester jusqu’en 2024 ».

Et d’ajouter : « Pour ce qui allait être son 79e et dernier match à la tête de la sélection, Roberto Martinez a tenté de lâcher ses cartouches offensives petit à petit, en espérant que la solide défense, emmenée par un Gvardiol magnifique, finisse par craquer. Sous le poids de la fatigue et de notre talent. Il n’aura manqué que le dernier geste pour que l’idée devienne officiellement bonne. »

« C’était mieux avant » titre Le Soir en une en faisant référence aux précédents tournois de cette génération dorée. Une génération qui semble prendre fin. : « La fin d’une génération dorée qu’on a tant adorée. L’équipe belge a enchanté le monde entier durant une bonne décennie. Si elle a connu des heures de gloire exceptionnelles, la déception qui habite les supporters belges après l’élimination précoce au Qatar est à la hauteur des attentes. »

« Génération Perdue », titre la Capitale et fait aussi référence à cette génération de joueurs belges qui a tant fait vibrer les supporters. « L ’équipe belge a brillé durant une bonne décennie. Si elle a connu des heures de gloire exceptionnelles, la déception qui habite les supporters belges après l’élimination précoce au Qatar est à la hauteur des attentes parfois illégitimes qu’elle a suscitées ces derniers temps », poursuit ainsi le quotidien.

« Inconsolable », titre Het Laatste Nieuws. les Diables rouges étaient inconsolables à l’issue de la rencontre. Et Romelu Lukaku, le premier, dont la photo dans les bras de Thierry Henry a déjà fait le tour du monde. Le quotidien relativise toutefois la performance de Big Rom : « Il a juré, il s’est effondré, il a continué à pleurer. Romelu Lukaku a raté trois occasions cruciales contre la Croatie et a été au cœur du problème. Mais si un Diable Rouge n’est pas à blâmer pour ce fiasco, c’est bien lui. Nous avons perdu cette Coupe du monde non pas dans les 45 dernières minutes de la phase de groupe, mais dans les 225 minutes qui ont précédé. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Hiersoux Michel, vendredi 2 décembre 2022, 11:12

    ***L’équipe belge a enchanté le monde entier durant une bonne décennie***** Comment peut-on écrire une telle connerie ??

  • Posté par Hiersoux Michel, vendredi 2 décembre 2022, 11:10

    Fini les vacances au soleil. Retour en classe éco vers Charleroi ! temps gris, fine pluie et 4°.

  • Posté par Z pour Zorglub, vendredi 2 décembre 2022, 9:01

    Ironiquement, les belges regretteront amèrement la Russie de 2018. :-) Quelle coupe du monde ! Les diables rouges auraient dus au moins aller en finale et probablement gagner. Il faudra attendre longtemps avant de retrouver un tel ensemble. Un ou deux bons joueurs oui mais 6 ou 7 de la qualité de Courtois, Hazard, KVB, Lukaku, Meunier. L’attente va être longue et le goût amer.

  • Posté par Doffiny Jean-pierre, vendredi 2 décembre 2022, 9:00

    Mon dieu, mon dieu, quelle affaire ! Pourquoi pas un jour (au moins!) de deuil national ? Tout ça pour un "événement" concernant des gamins gâtés qui courent derrière une balle ! :-))

  • Posté par Patric Stun, vendredi 2 décembre 2022, 8:21

    Tous les éléments étaient là depuis le début pour déboucher sur cet échec cuisant: - Avion pas compatible pour long courrier. - Qatar bashing des médias et des joueurs Bref on a parlé de tout sauf de jeu. Les questions aux joueurs concernaient soit le brassard refusé, soit le maillot refusé, etc.. Comme les allemands qui mettaient la main sur la bouche au premier match, ils devraient donc être content de rentrer vite à la maison.

Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb