Accueil Économie Consommation

La Coupe du monde, un «pétard mouillé» pour nos cafés

La diffusion télé des matches dans les bars n’a pas attiré la foule jusqu’ici. Sans les Diables, le peu d’enthousiasme pour le mondial se dégonflera complètement, redoutent les patrons.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Pour de nombreux bars et cafés de notre royaume de la bière et du foot, boycotter la Coupe du monde au Qatar était un luxe impayable. Car, malgré toutes les polémiques liées au pays organisateur de l’événement planétaire, retransmettre les matchs avait de quoi drainer les foules de fans du ballon rond appréciant regarder ensemble – tout en consommant des chopes – le tournoi dans les lieux populaires et conviviaux que sont les établissements horeca. Avec quel bilan, alors que la phase de groupes s’est achevée… et, surtout, que les Diables rouges ont été éliminés ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs