Accueil Belgique Politique

La réforme des pensions patine, le plan de relance chemine

Le gouvernement Vivaldi se chamaille sur la réforme des pensions. Or, c’est un des engagements pris par la Belgique dans le cadre de son plan de relance pour lequel elle attend plus de 4,5 milliards d’euros. La Commission européenne met la pression. Et ça ne plaît pas à tout le monde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le dossier des pensions, bloqué sur la table de la Vivaldi, va-t-il faire perdre un milliard d’euros européens à la Belgique ? La petite musique flotte rue de la Loi depuis plusieurs mois : la tranche du plan de relance espérée par les gouvernements du Royaume pour 2022 est conditionnée à l’approbation de la réforme. Adoptée, dans les grandes lignes, cet été, elle doit être revue, à l’aune du rapport du Bureau du Plan, qui a démontré qu’elle n’est pas budgétairement neutre…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , samedi 3 décembre 2022, 21:52

    J’ai pris le train Namur-Bruxelles pendant près de 40 ans … une catastrophe ! On fait des travaux pharaoniques pour faire plaisir aux politiciens et ils ne sont pas foutus de faire arriver les trains à l’heure.

  • Posté par Deladrier-rase , dimanche 4 décembre 2022, 12:03

    ...et le temps de parcours (bien théorique vu les retards) est supérieur à celui des années '60 !

  • Posté par D Marc, samedi 3 décembre 2022, 13:23

    Les Etats Membres doivent pleurer pour que l'UE leur rembourse, une partie, de ce qu'ils (les contribuables) ont payé au budget européen . Nos dirigeants aiment parler de "l’aubaine européenne" pour financer des projets qui n'auraient jamais vu le jour si l'on était pas passé par la case européenne : rénovations fastueuses de places "communales", gares pharaoniques et autres projets aussi absurdes parce que soi-disant financés par un don du ciel.

  • Posté par Deladrier-rase , samedi 3 décembre 2022, 19:08

    Absolument...il n'y a qu'à lire la légende de la première photo...on s'en fout du confort des gares quand on n'est pas foutu d'avoir des trains à l'heure. C'est le bordel complet depuis plus d'un mois sur la ligne Namur-Bruxelles pour des (parait-il) travaux pour le RER qu'on attend depuis plus de 20 ans!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs