Accueil Sports Coupe du monde

Le violent geste de frustration d’Edinson Cavani envers... l’écran du VAR (vidéo)

Éliminé de la Coupe du monde, Edinson Cavani a laissé exploser toute sa frustation après la rencontre.

Temps de lecture: 2 min

Malgré sa victoire 0-2 aux dépens du Ghana, l’Uruguay n’est pas parvenu à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football, lors de la 3e et dernière journée du groupe H, vendredi au stade Al Janoub à Al Wakrah. La faute à la Corée du Sud qui a battu dans le même temps le Portugal (2-1) et qui arrache la 2e place qualificative. La Celeste est éliminée aux nombres de buts marqués (2 contre 4 aux guerriers Taeguk), les deux équipes ayant la même différence de buts (0). Comme en 2014, lors de sa précédente participation, le Ghana est éliminé dès la phase de poules.

Le doublé de Giorgian De Arrescaeta (26e et 32e) est tombé peu après le penalty manqué par le Ghana, Andre Ayew tirant trop faiblement (21e). En quarts de finale du Mondial 2010, le Ghana avait manqué la conversion d’un penalty en fin de prolongation face à ... l’Uruguay, avant d’être éliminé aux tirs au but. L’histoire s’est donc répétée d’une certaine manière pour les Ghanéens. Les Sud-Américains, après avoir appris la victoire coréenne, se sont lancés dans un ultime effort pour tenter d’inscrire un 3e but nécessaire. Trop tard. Et ce, malgré une phase litigieuse sur Edinson Cavani dans le rectangle ghanéen. Mais l’arbitre, aidé du VAR, resta inflexible aux réclamations uruguayennes...

Frustré par cette ultime décision arbitrale, Edinson Cavani a laissé exploser sa colère au moment de rentrer au vestiaire. En effet, avant de s’engager dans le couloir, l’ancien du Paris Saint-Germain n’a pas hésité à s’en prendre directement... à l’écran du VAR, en le faisant violemment tomber.

cavani1

cavani3

cavani4

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Lionel Messi, le plus grand de tous les temps?

Lionel Messi enfin sur le toit du monde. L’Argentin a complété son armoire à trophées et hérite d’une place encore plus confortable à la table des plus grands. À 35 ans, il pourrait même s’offrir le luxe de présider cette assemblée de légendes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb