Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Maison-Blanche clarifie la position de Biden sur Poutine

Selon la Maison Blanche, Joe Biden n’a aucune intention de parler à Vladimir Poutine pour le moment.

Temps de lecture: 2 min

La Maison-Blanche a clarifié vendredi les propos de Joe Biden la veille, insistant sur le fait que le président américain n’envisageait pas de discuter pour le moment avec Vladimir Poutine sur le dossier ukrainien.

« Il n’a aucune intention d’échanger avec M. Poutine pour l’instant », a déclaré vendredi John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, qui dépend de la Maison-Blanche. « Et comme (M. Biden) l’a également déclaré, Poutine n’a montré absolument aucun intérêt pour quelque dialogue que ce soit – c’est en fait plutôt le contraire », a-t-il dit à la presse.

« Prêt à parler à Poutine si… »

Joe Biden avait déclaré jeudi être « prêt à parler à Poutine s’il cherche un moyen de mettre fin à la guerre », tout en notant que le président russe ne l’avait « pas encore fait ».

À lire aussi Le soldat russe déserteur: «Quand on est entré en Ukraine, on ne savait rien!»

« Si tel était le cas, alors en consultation avec mes amis français et de l’Otan, je serais heureux de m’asseoir avec Poutine pour voir ce qu’il a en tête. Il ne l’a pas encore fait », a-t-il précisé lors d’une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron.

À lire aussi Poutine n’est pas le seul autocrate dans le collimateur de l’Otan: Xi aussi

Ces propos sont ce qui s’approche le plus d’un signal d’ouverture de Washington pour un dialogue avec le Kremlin à propos de la guerre en Ukraine, mais Moscou a « bien évidemment » rejeté vendredi la proposition, comprenant que celle-ci impliquait un départ des troupes russes d’Ukraine, une option que la Russie n’envisage pas.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, samedi 3 décembre 2022, 7:52

    Biden dit qu'il serait heureux de s'asseoir avec Poutine, mais son staff "précise" qu'il n'en a aucune intention. Sénilité et schizophrénie.

  • Posté par José Dehove, samedi 3 décembre 2022, 7:26

    Des plus hautes autorités... Ou plutôt de certaines plus hautes autorités du parti républicain...

  • Posté par José Dehove, samedi 3 décembre 2022, 7:15

    Ne jamais oublier le génocide des populations indiennes en Amérique tout comme l'esclavagisme des populations 'africaines' importées, le suprématisme blanc y étant toujours très populaire dans certains états mais aussi auprès des plus hautes autorités !!

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une