Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht partage avec l’OFI Crète en match amical: on retiendra le très beau but de Raman

Anderlecht a partagé, samedi, contre l’OFI Crète. Les Mauves poursuivront leur stage hivernal jusqu’à mercredi. Une deuxième rencontre amicale aura lieu mardi contre Panetolikos.

Temps de lecture: 3 min

Pour le premier match amical de son stage en Crète, Anderlecht a partagé, samedi, face à l’OFI Crète. Les Mauves ont logiquement encore du pain sur la planche, mais leur nouveau T1 Brian Riemer, dans un rôle d’observateur pour l’occasion alors que Robin Veldman vivait sans doute pour l’occasion sa dernière rencontre dans la peau du coach principal, aura déjà pu tirer quelques enseignements.

Alignés en 4-3-3 avec le jeune Ethan Butera (16 ans) vivant son baptême du feu sur le côté gauche de la défense, c’est contre le cours du jeu que les Anderlechtois ont encaissé après 8 minutes à peine, Balogiannis étant à la réception d’un ballon repoussé par Verbruggen (1-0).

Le Sporting, relativement séduisant dans son jeu en combinaisons, allait toutefois être récompensé de ses efforts dès le début du second acte. Auteur d’une conclusion toute brésilienne au terme d’une action à l’anderlechtoise, Benito Raman rappelait, à défaut de briller, qu’il faudrait peut-être compter avec lui dans les prochaines semaines. En l’absence d’un vrai nº9 et dans l’attente du retour en forme de Fabio Silva (1-1), il pourrait encore être utile. Rentré plus tard que les autres de ses obligations internationales, le Portugais avait été laissé au repos pour l’occasion, au même titre Marco Kana pas encore tout à fait prêt ou que Sardella resté à Bruxelles.

En l’absence de Hoedt et Esposito (définitivement écartés) mais aussi des Mondialistes Zeno Debast, Jan Vertonghen – ils reviendront à Neerpede le 12 décembre- et N’Diaye, la défense du RSCA affichait un visage pour le moins original avec, outre Butera à gauche, le duo Murillo-Delcroix dans l’axe, à charge pour Sadiki d’assurer comme back droit.

Dans l’entrejeu, on retrouvait le triangle composé de Trebel, Arnstad et Ashimeru pour soutenir les trois offensifs Refaelov (capitaine), Angulo et Raman.

En dépit d’une composition complètement remaniée à partir de l’heure de jeu, les Bruxellois conservèrent le contrôle du match face à des Grecs, modestes dixièmes du championnat à trois unités seulement de la relégation et rarement dangereux – un arrêt décisif de Coosemans quand même à la 75e- contrairement aux feux d’artifice et fumigènes balancés au quart d’heure par le kop local.

Après un dimanche axé sur la récupération, les Anderlechtois poursuivront leur stage ce lundi, Brian Riemer prenant alors réellement le contrôle des opérations, soutenu par ses adjoints Veldman et Boeckx.

Anderlecht disputera son prochain match amical mardi (14h) contre Panetolikos, à la veille de son retour en Belgique. Rappelons que deux autres rencontres d’entraînement seront encore au programme, le 10 décembre à San Sebastian contre la Real Sociedad et quatre jours plus tard à Neerpede face aux Polonais de Rakow Czestochowa.

Il reste aux Mauves deux semaines et demie pour être prêts pour le 1/8e de finale de coupe de Belgique à Genk et pour la reprise en Pro League, cinq jours plus tard, chez les Carolos de… Felice Mazzù.

La feuille de match : OFI Crète 1 – Anderlecht 1

Anderlecht : Verbruggen (60e Coosemans), Sadiki, Murillo, Delcroix (60e Leoni), Butera, Trebel (60e Diawara), Arnstad (80e Verschaeren), Ashimeru (60e Aït El Hadj), Angulo (60e Duranville), Refaelov (60e Amuzu), Raman (60e Stroeykens).

But : Balogiannis (8e, 1-0), Raman (49e, 1-1).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb