Accueil Baromètre politique

Grand Baromètre: pour les Belges, l’indexation ne suffit pas

Notre Grand Baromètre est clair : pour 73 % des Belges, l’indexation automatique n’est pas suffisante pour compenser la hausse actuelle des prix. Pour 61 % d’entre eux, le pouvoir d’achat va baisser à nouveau l’an prochain…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

La réponse est tranchée : « non », à la question de notre Baromètre visant à savoir si l’indexation automatique des salaires est suffisante pour compenser la hausse actuelle des prix. Non, donc, pour 73 % des sondés à l’échelle belge, et davantage encore du point de vue des Wallons : 77 % – les Bruxellois étant négatifs à hauteur de 70 %.

Une claque pour ce mécanisme de protection du pouvoir d’achat, sorte d’exception à la belge à laquelle nos voisins européens n’ont de cesse de s’intéresser et dont l’éventuelle suppression fait figure de tabou dans notre pays ? « Ce résultat n’est pas surprenant », commente Philippe Ledent, économiste chez ING, que nous avons sollicité pour éclairer le propos. « Les répondants ont raison, au sens où l’indexation automatique échoue en effet, aujourd’hui, à les protéger de la hausse des prix et de la baisse consécutive du pouvoir d’achat. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par O'Lokoom Cook, lundi 5 décembre 2022, 10:42

    Je vais être (presque) hors-sujet mais d’un autre côté je ne comprends pas comment peut-on trouver sur cette même page du soir une publicité pour un voyage (Safran) tour du monde en avion privé pour 65.000€ par personne ?! Mais aussi sur le « supplément » So Soir où l’on arrête pas de faire des articles sur les produits ultras luxes pulls & restos à 300€ idem pour la page immo où l’on retourne des biens pour plusieurs millions. La « crise » n’est donc pas pour tous les lecteurs du Soir.

  • Posté par Durieux Karine, lundi 5 décembre 2022, 10:29

    Et c'est sans compter la perte de valeur des économies placées sur un simple compte d'épargne...

  • Posté par Du Four Philippe, lundi 5 décembre 2022, 9:41

    Ne serait-ce pas le bon moment pour remettre sur la table de discussion (si tant est qu'il n'y ait jamais été ... ) Le revenu Universel? Ce serait tellement plus facile à gérer pour nos politiciens et mettrait tous les "universels" sur le même pied. Pas de jaloux, pas de frustrés: à eux de décider si ils ont suffisamment de revenu pour vivre ou si ils veulent travailler pour gagner plus .... la décision sera dans LEURS mains. (et du boulot, il y en aura pour tout le monde et les employeurs auront des employés motivés au travail, des employés qui savent pourquoi ils sont là)

  • Posté par Lietard Rudy, lundi 5 décembre 2022, 9:47

    On en a déja parlé il y a quelques mois. 8 à 900 euros/moos pour tous mais en contrepartie suppression de toutes les allocations, même familiales, et des déductions fiscales. Ce qui serait donné d'un devrait être repris de l'autre ce qu'il serait normal.

  • Posté par Marsick Jacques, lundi 5 décembre 2022, 8:49

    J’aimerais bien que ma retraite soit indexée en suivant l’inflation ! J’habite en France et ma retraite a été augmentée bien en dessous de l’inflation ! Le système belge est nettement supérieur ! En effet je touche une petite retraite de Belgique et je constate qu’elle suit très bien l’indice des prix!

Plus de commentaires

Aussi en Baromètre politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs