Accueil Belgique Politique

Réélu président de Défi, François De Smet devra réunir le parti avant les élections de 2024

Le président sortant de Défi, François De Smet, a été élu dimanche pour un second mandat à la tête du parti face au député bruxellois Michaël Vossaert. Avec 59 % des suffrages, il fait moins bien qu’en 2019.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Je suis extrêmement soulagée », glisse la députée bruxelloise Joëlle Maison. Dans un bâtiment de Tour et Taxis où Défi a organisé dimanche son scrutin présidentiel, l’Uccloise commente ainsi la victoire de François De Smet. Parmi les soutiens de ce dernier, plusieurs amarantes n’ont pas caché leur contentement. Elu à la tête du parti en 2019, le député fédéral était candidat à un second mandat. Face à lui, le député bruxellois et président de la régionale bruxelloise du parti, Michaël Vossaert, a longtemps cru en ses chances. Le soutien, tardif, de l’ex-président de parti, Olivier Maingain, à François De Smet faisait toutefois de ce dernier le favori de l’élection.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patric Stun, lundi 5 décembre 2022, 7:22

    Encore un parti qui ne sert pas à grand chose.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 5 décembre 2022, 13:07

    Seriez-vous partisan d'un parti unique, M. Stun?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs