Accueil Marché de l’art

Souvenirs d’enfance chez Voglaire: des petits trains à l’encan

Des voitures ferroviaires d’un certain luxe et des vins vieux de 40 ans, ça fait bon ménage chez Voglaire, pour sa prochaine vente en ligne.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Damien Voglaire, vente en ligne du lundi 12 au samedi 18 décembre. Infos: voglaire.com

Le petit train s’en va dans la campagne, vous vous rappelez ? André Claveau en 1952, puis les Rita Mitsouko en 1988. Et j’entends siffler le train ? Ça, c’est Richard Anthony en 1962. Le train, c’est dans l’ambiance de l’époque. Trains de luxe qui s’en vont à Vienne ou Istanbul. Trains de banlieue qui conduisent les travailleurs. Trains de campagne qui relient les villages. Tout cela a bien changé, depuis. Le réseau ferroviaire se racrapote. Sauf dans notre imaginaire, où nous serons toujours émerveillés par le train miniature que nous avons reçu à la Saint-Nicolas ou à la Noël.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs