Accueil Culture Musiques

Les méditations improvisées d’Arild Andersen Group

Affirmation

Critique - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

ECM

C’est du jazz norvégien. De grands espaces recouverts de neige ou battus par les vents, des fjords aux eaux claires et froides, des chalets de bois chaleureux, de la méditation et des conversations au coin de l’âtre entre amis. Arild Andersen Group, c’est ça. En novembre 2021, le contrebassiste a emmené ses comparses Marius Neset au sax, Helge Lien au piano et Håkon Mjåset Johansen au Rainbow Studio d’Oslo. Les musiciens étaient seuls. Andersen leur a proposé d’improviser collectivement. La première impro dure 23 minutes, c’est Affirmation I, la deuxième dure 14 minutes, c’est Affirmation II. Et Andersen a ajouté un morceau de sa composition, Short Story, qui fait 7 min 27. L’ensemble est très beau, les idées de chacun s’entre-tissent pour former un canevas magnifique, comme un tapis volant qui nous emmène loin dans le ciel de Norvège et qui nous permet de voir / entendre un superbe paysage sonore. Qui se déploie sous le ciel nostalgique du pays des fjords côté Affirmation et dans une atmosphère élégiaque côté Short Story.

 

NoValueFoundForName

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une