Accueil Société

Coronavirus: voici la situation en Belgique

La Belgique connaît une nouvelle vague de covid-19 : tous les indicateurs sont à la hausse. Pour endiguer la propagation du virus, certains symptômes sont à surveiller.

Temps de lecture: 2 min

Le nombre de personnes porteuses du coronavirus hospitalisées a de nouveau dépassé la barre des 1.000, ressort-il des chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin.

Du 29 novembre au 5 décembre, les hôpitaux du pays ont admis quotidiennement 76,6 malades du covid, un nombre en augmentation de 22 % par rapport à la semaine précédente. Actuellement, 1.120 personnes porteuses du virus sont hospitalisées (+28 %). Parmi celles-ci, 60 sont soignées aux soins intensifs (+33 %).

Entre le 26 novembre et le 2 décembre, en moyenne 1.152 contaminations ont été enregistrées chaque jour, en hausse de 23 % par rapport aux sept jours précédents. Durant cette période, 7.394 tests ont été effectués quotidiennement (+12 %), dont 16,6 % se sont révélés positifs.

Chaque jour, 2,9 personnes en moyenne sont décédées des conséquences d’une infection par le coronavirus (-23 %). Depuis le début de la pandémie en Belgique, en mars 2020, quelque 33.086 décès dus au Covid-19 ont été enregistrés.

Le taux de reproduction du virus s’établit quant à lui à 1,12. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 126 sur 14 jours.

Les symptômes à surveiller

Les principaux symptômes auxquels il faut être attentif sont la fièvre, la toux, la fatigue et la perte de goût et/ou d’odorat. D’autres symptômes, moins fréquents, peuvent également indiquer une contamination. Si vous avez mal à la gorge ou à la tête, si vous avez des courbatures, de la diarrhée, une éruption cutanée ou une décoloration des doigts ou des orteils, ou des yeux rouges et irrités, il vaut mieux prendre ses précautions et faire un test.

Certains symptômes graves demandent une attention particulière. Si vous avez des difficultés à respirer ou des essoufflements, si vous connaissez des pertes d’élocution, de motricité ou un état confusionnel ou si vous avez des douleurs au niveau de la poitrine, il faut rapidement prendre contact avec votre médecin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Vilain Pierre, mardi 6 décembre 2022, 11:46

    Depuis la remontée du Covid, je n'ai vu, lu, entendu aucun commentaire sur une statistique du taux de vaccination des personnes hospitalisées et de celles en soin intensif. Il serait pourtant intéressant de connaître le % de vaccinés (avec le nombre de doses reçues) et de non-vaccinés parmi les victimes du Covid (en rapportant évidemment ces chiffres au % de vaccinés et de non-vaccinés dans la population).

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 7 décembre 2022, 12:13

    @Vilain Pierre. Outre que Mme Durieux vous conseille de trouver réponses DIRECTEMENT dans les rapports hebdomadaires de Sciensano (ndlr : plutôt que dans les ré-interprétations des complotistes comme Ernotte plus loin ) ... je vous conseille aussi de bien COMPRENDRE les subtilités (et limites) des données "Statistiques"; et notamment le piège du fameux "paradoxe de Simpson" (dans lequel sont empêtré les mêmes idéologues précités)...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 6 décembre 2022, 18:17

    Merci Madame Durieux.

  • Posté par Heneffe Jean-marie , mardi 6 décembre 2022, 18:03

    Le conseil donné par Karine Durieux est très judicieux ! Malgré toutes les explications détaillées de certains commentateurs de ce forum, Monsieur Ernotte continue à reproduire en copier-coller (sans guillemets) les interprétions très personnelles du Dr De Brouwer qui ne fait pas que « synthétiser » les données de Sciensano...

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 6 décembre 2022, 15:13

    Voici les chiffres précis : Suivi diachronique des Vaccinés - Non-vaccinés : du 14 au 27 novembre, hospitalisation et USI. Pour la quinzaine considérée, la proportion des vaccinés-hospitalisés des 65 ans et plus est de 92,3 % de l’hospitalisation covid, dans un contexte de chiffres bas tant pour l'hospitalisation que pour l'USI. Ceux qui ont reçu un booster représentent actuellement 84 % du groupe des hospitalisés-vaccinés. À l’USI, dans un contexte similaire, 95,2 % de vaccinés parmi les patients à l’USI. Et ceux qui ont reçu le booster, représentent 93 % des USI-vaccinés.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko