Accueil Monde Proche-Orient

Conflit israélo-palestinien: Al Jazeera porte l’affaire de la mort de la journaliste Shirin Abu Akleh devant la CPI

Temps de lecture: 2 min

La chaîne de télévision qatarie Al Jazeera a annoncé mardi avoir soumis au procureur de la Cour pénale internationale (CPI) un dossier incriminant l’armée israélienne pour la mort de sa journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, tuée en mai.

La chaîne dit que les éléments transmis à la CPI mettent en évidence « de nouvelles preuves et des images vidéo montrant clairement que Shireen Abu Akleh et ses collègues se sont fait tirer directement dessus par les forces d’occupation israéliennes » le 11 mai.

Ce jour-là, la journaliste vedette d’Al Jazeera avait été tuée d’une balle à la tête lors d’un raid de l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée. Elle était équipée d’un gilet pare-balles avec la mention « presse » et d’un casque.

À lire aussi Mort de la journaliste Shireen Abu Akleh: l’armée israélienne admet «une forte possibilité» de culpabilité

« L’affirmation des autorités israéliennes selon laquelle Shireen a été tuée par erreur dans un échange de tirs est totalement infondée », a ajouté la chaîne.

Un journaliste de l’AFP à La Haye a vu un avocat représentant Al Jazeera entrer au siège de la CPI pour y soumettre le dossier. La Cour n’a aucune obligation de se saisir du dossier.

L’armée israélienne, qui occupe la Cisjordanie depuis 1967, a reconnu pour la première fois en septembre qu’il y avait « une forte possibilité » pour que Shireen Abu Akleh, qui disposait de la nationalité palestinienne et américaine, ait été tuée par l’un de ses soldats.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mercredi 7 décembre 2022, 21:22

    Une journaliste et 300 femmes et hommes iraniens tués tous tués par erreur.....

  • Posté par lambert viviane, mercredi 7 décembre 2022, 17:46

    Il y a vingt cinq ans , la solution de deux états coexistant pacifiquement, était encore du domaine du réel et du possible. Maintenant, il y a une telle radicalisation des deux côtés que cette solution n'est plus réaliste... Dans moins de deux semaines, il n'y aura plus de coupe du monde et il n'y aura plus de drapeaux palestiniens non plus. Ce n'est pas du cynisme mais de la real-politique...surtout avec le conflit russo-ukrainien.

  • Posté par Jeanine Delhait, mardi 6 décembre 2022, 13:06

    a quand des sanctions comme contre la Russie? Ce pays a commis plus d'actes criminels pendant 70 ans que les russes. Pourquoi le silence complice de crimes de guerre, crimes contre l'humanité, le régime d'apartheid et le nettoyage ethnique de la part des politiciens qui disent avoir des valeurs et défendre la loi internationale et toutes les autres jolies choses qu'ils reprochent à la Corée du nord, l'Iran, la Russie et a tellement d'autres pays à travers le monde ?

  • Posté par Multatuli ., mardi 6 décembre 2022, 19:40

    Évidemment, sur un tel article aucun commentaire des trolls pro-zombie-biden-otan, genre smyers, lecocq, maesen avec leur morale à géométrie variable.

Sur le même sujet

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une