Accueil Guerre en Ukraine

Ukraine: le président Zelensky s’est rendu dans le Donbass, près du front

Temps de lecture: 1 min

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu mardi à Sloviansk, dans le Donbass ukrainien, à une quarantaine de kilomètres de Bakhmout, principal champ de bataille de la région, a indiqué la présidence sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo de M. Zelensky, filmée devant l’entrée de la ville de Sloviansk, le chef de l’Etat ukrainien a salué du «fond de (son) coeur» les militaires de son pays à l’occasion du Jour des forces armées, célébré ce mardi.

«Nous commençons toujours par nous souvenir de nos héros qui sont tombés, tous ceux qui ont donné leur vie à l’Ukraine», a-t-il dit, debout devant le nom de la ville sculpté en béton et peint aux couleurs jaune et bleu de l’Ukraine.

AFP_32ZA7LM-1.retina.jpg

Contrairement au président russe Vladimir Poutine, M. Zelensky s’est rendu à de multiples reprises près du front depuis l’invasion de son pays par la Russie le 24 février dernier.

À lire aussi Guerre en Ukraine: à Kherson, la Russie laisse derrière elle un océan de mines

Sloviansk est une ville symbole car elle avait été occupée en 2014 pendant quelques mois par des séparatistes prorusses armés par Moscou avant d’être reprise par les Ukrainiens.

Sloviansk est également situé à 45 kilomètres de Bakhmout, que les forces russes tentent de conquérir depuis l’été au prix de destructions considérables, sans y parvenir pour le moment.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 6 décembre 2022, 18:24

    Clairement, les arguments repartent dans tous les sens. Je vais vous rafraîchir un peu la mémoire, et ramener les choses à l'essentiel: dans toutes les interventions, on peut faire la part des choses entre les faits et les intentions. Les faits avancés par les soutiens à l'Ukraine sont pour la plupart vérifiables; ceux des contempteurs de M. Zelensky relèvent souvent de l'anecdote, du mensonge, de la diffamation, sans tenir aucunement compte des arguments factuels qui leurs sont opposés. Voici à nouveau la clé de l'argumentaire: les petits trolls ne prennent pas en compte que l'Ukraine résiste à une invasion cruelle et totalement injustifiable, sur le plan de la morale et de ce qui reste du droit de la guerre. Factuellement aussi, la multiplication des pseudos n'est un signe ni d'honnêté intellectuelle, ni de volonté de transparence. Sur les intentions, les choses sont infiniment plus intéressantes: quelles sont les motivations réelles de l'armada pro-Putin, sinon la propagande? Les motifs sont tout sauf généreux, empathiques et ne relèvent pas du tout d'un sens moral et éthique minimal. Au delà des échanges, tantôt infantiles, tantôt beaucoup plus vifs, une question de base doit à chaque fois être posée: quelle est le but de celui qui poste son commentaire. Elle peut être suivie d'une deuxième: quelles sont les méthodes employées pour y arriver?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 6 décembre 2022, 22:36

    Et donc?

  • Posté par Dumont Alexandre , mardi 6 décembre 2022, 19:03

    Gonzo, sorry.

  • Posté par L PY, mardi 6 décembre 2022, 12:29

    Zelensky est venu admirer les obusiers ukrainiens qui pilonnent chaque jours les quartiers résidentiels de Donetsk sans aucune autre volonté que celle de terroriser les civils ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 6 décembre 2022, 17:50

    Ah ben oui, quand <Alexandre le petit> est "occupé à d'autres tâches", c'est son <pote Piette> qui se remet au turbin... Jamais de temps mort, c'est la devise de la "ribambelle".

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une