Accueil Énergie

Pas d’accalmie en vue pour les prix du bois

On assiste à une stabilisation du prix à un niveau très élevé pour les pellets. Et les spécialistes n’entrevoient pas de baisse à court terme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Selon les chiffres de l’ASBL Valbiom, le prix moyen du stère de bois en Wallonie a encore grimpé en novembre, de 15,76 % par rapport à octobre (+ 20,58 % par rapport à septembre). En six mois, les prix ont grimpé de 50 %. Quant aux pellets, on assiste à une stabilisation du prix à un niveau très élevé. Le sac de 15 kg coûtait 11,35 euros en moyenne en novembre, contre 11,4 en octobre. Cela représente une augmentation de 65 % en six mois.

Les spécialistes n’entrevoient pas de baisse à court terme, que ce soit pour les bûches ou les pellets. « Les prix du bois sur pied se sont envolés lors des ventes qui ont eu lieu en octobre et en novembre », explique Benoît Deckers, marchand de bois dans la région de Spa. « Même si les prix du mazout ou des pellets diminuent, le prix des bûches restera durablement élevé puisqu’on aura acheté le bois cher. On ne va pas vendre à perte. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs