Accueil Culture Cinéma

Greta Gerwig à propos de «White Noise»: «On imite toujours ce qu’on aime»

Greta Gerwig est de retour devant la caméra avec « White Noise », 13e  long-métrage de Noah Baumbach, qui l’avait révélée à l’écran dans « Greenberg » et « Frances Ha ». Tout ça avant le très attendu « Barbie » qu’elle vient de réaliser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Figure du cinéma indépendant américain, Greta Gerwig fut révélée en tant qu’actrice… grâce à un certain Noah Baumbach. C’est lui qui offrit à cette égérie de la génération mumblecore les rôles qui lui permirent d’éclore aux yeux du public, d’abord dans Greenberg, puis dans Frances Ha.

Aujourd’hui également réalisatrice accomplie (de Lady Bird, qui lui valut d’être la 5e femme nommée à l’Oscar du meilleur réalisateur, mais aussi de Little Women et du très attendu Barbie, avec Margot Robbie et Ryan Gosling, coécrit avec Baumbach et dont la sortie est prévue à l’été prochain), l’Américaine retrouve son réalisateur fétiche dans White Noise, une ambitieuse adaptation du roman de Don DeLillo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs