Accueil Société Régions Wallonie

La Ville de Liège ferme des locaux de la police judiciaire fédérale

Par mesure de sécurité, le bourgmestre Willy Demeyer ordonne la fermeture de deux bâtiments.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Ça ne pouvait plus durer. Ce lundi, Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, a pris des arrêtés de fermeture pour des bâtiments de la police fédérale de sa ville. Devant les plaintes à répétition des membres sa police judiciaire face à la vétusté de leurs locaux vieillissants, le mayeur se devait d’agir. Dans un communiqué, l’administration communale s’en explique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

La Wallonie s’essaie aux «tiers-lieux»

Répandus en France, les tiers-lieux sont des espaces visant à suppléer la disparition des services aux habitants dans les villages. En Wallonie, 23 initiatives viennent de recevoir une aide.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs