Accueil Planète

Biodiversité: des bonnes nouvelles dans un océan de mauvaises

La situation de la biodiversité est grave, mais des actions de préservation d’écosystèmes et d’espèces peuvent avoir des effets très positifs. Il faut protéger et restaurer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Faire l’état de la biodiversité dans le monde, c’est enfiler les perles d’un collier de nouvelles très préoccupantes. Comme l’a rappelé le secrétaire général des Nations unies en ouvrant la COP15 de Montréal, « la déforestation et la désertification ont transformé en friches des écosystèmes autrefois florissants. Notre terre, notre eau et notre air sont empoisonnés par les produits chimiques et les pesticides, et étouffés par les plastiques. Notre dépendance aux combustibles fossiles a plongé notre climat dans le chaos – des vagues de chaleur et des incendies de forêt aux communautés desséchées par la chaleur et la sécheresse, ou inondées et détruites par des inondations terrifiantes. La production et la consommation non durables poussent nos émissions à la hausse et dégradent notre terre, notre mer et notre air ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs