Accueil Monde Europe

Un an de Scholz: l’Allemagne à bout de bras

Malgré l’inflation record et l’arrivée de plus d’un million de nouveaux réfugiés, le chancelier allemand a réussi à maintenir la stabilité politique dans son pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Oser plus de progrès ». C’était le message d’Olaf Scholz lorsqu’il a pris ses fonctions le 8 décembre 2021. Mais le narratif d’un monde pacifiste et décarboné transcrit dans le « contrat de coalition » signé par les sociaux-démocrates (SPD), les écologistes (Die Grünen) et les libéraux (FDP) a été balayé par la guerre en Ukraine… seulement deux mois plus tard. Plus question de transition écologique ! Plus question de droits de l’homme ou d’environnement ! Scholz va devoir jeter tous ses plans pour chercher du gaz.

Le chancelier semble avoir gagné son pari. L’Allemagne est en mesure de passer l’hiver sans coupure de courant et de chauffage. « Dans quelques semaines, les premiers terminaux de gaz liquéfié entreront en service dans le nord de l’Allemagne », s’est-il félicité dans une vidéo sur son bilan après une année à la tête du gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 7 décembre 2022, 23:09

    Je crains que ce bilan laissent un très grand nombre d’Allemand très peu satisfaits de son travail ….

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs