Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Amical face à Besiktas: temps de jeu pour chacun et aucune conclusion à attendre de ce premier amical du Sporting de Charleroi sous Felice Mazzù

Les Zèbres vont disputer leur premier match amical de la préparation face à Besiktas ce jeudi soir. Felice Mazzù, ravi de ce qu’il voit jusqu’ici, donnera du temps de jeu à l’ensemble de son noyau.

Temps de lecture: 3 min

Pour la première fois depuis son retour, Felice Mazzù va diriger les Zèbres ce jeudi (19h) face à Besiktas. Ce match aura forcément une saveur particulière pour le Carolo, mais il ne faudra pas en tirer de conclusions. « Le but est que les joueurs prennent du rythme. Ce match ne donnera aucune direction sur les choix futurs. Je veux qu’on retrouve une unité. Tout le monde aura du temps de jeu. Après j’espère voir ce qu’on a déjà travaillé depuis la reprise, que ce soit au niveau des blocs, défensif et offensif », expliquait Felice Mazzù ce mercredi.

Cette rencontre sera la seule du stage, mais pas la seule de la préparation. Des amicaux contre Reims et Westerlo – que Charleroi n’affrontera que tardivement lors de la phase retour – seront aussi au menu. « Je vais essayer que chaque élément du groupe puisse jouer à sa meilleure place ou quasiment et comprenne toutes les consignes. Je veux que les 21 joueurs ou presque (NDLR, c’est improbable pour Van Cleemput et Knezevic) soient prêts à démarrer contre Anderlecht, même si plus on va avancer, plus on sera proche de l’équipe qui va commencer contre le RSCA. En tout cas, j’ai besoin de ces matches amicaux pour réellement sentir le niveau de chacun. »

Sans pour autant tout modifier en cours de saison, comme il l’a déjà dit depuis sa reprise de fonction. « Je dois être très proche de ce que les joueurs ont acquis depuis deux saisons. C’est difficile de tout changer d’un coup et je n’ai pas envie de le faire. Cela ne sert à rien de brusquer les joueurs dans des changements qui ne vont servir à rien jusque parce qu’un nouvel entraîneur arrive et qu’il veut faire des changements. Je mettrai ma philosophie en place, mais j’essayerai de garder ce qu’ils ont acquis pendant deux ans car on est en milieu de saison. Même s’il n’y a pas le feu (au classement) en ce moment, on est dans une situation où on ne doit pas se compliquer la tâche. »

Et Felice Mazzù a d’autant moins envie de compliquer les choses qu’il est satisfait de ce qu’il voit jusqu’ici. « Le groupe me surprend très agréablement. Je ne m’attendais pas à voir cette mentalité de travail. Il y a de l’intensité, du respect des consignes, de l’envie de travailler. Les statistiques et les datas le prouvent à la sortie de chaque entraînement. »

Reste à le démontrer lors des prochaines rencontres amicales, et surtout contre Anderlecht le 26 décembre prochain.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb