Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: l’UE resserre encore son étau autour de la Russie

La Commission veut ajouter l’armée russe et trois banques à sa liste de sanctions. Un neuvième paquet qui doit encore être approuvé à l’unanimité des 27 pays membres de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Et de neuf ? La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé ce mercredi sa volonté de soumettre la Russie à un nouveau train de sanctions : « Les huit paquets de sanctions que nous avons adoptés jusqu’à présent frappent déjà durement le pays. Et aujourd’hui, nous augmentons la pression sur la Russie ». L’étau se resserre autour du Kremlin, accusé par Bruxelles de « cibler délibérément des civils et des infrastructures civiles » tout en cherchant à « paralyser le pays aux premiers jours de l’hiver ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dumont Alexandre , jeudi 8 décembre 2022, 9:35

    Ce sont surtout les habitants européens qui voient un étau se resserrer autour d'eux. Industries, energie, emploi, salaires, fiscalité, précarité !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 8 décembre 2022, 16:10

    Et donc, la "source" du problème est bien l'agression militaire russe de poutine en Ukraine (dont les "prémisses" remontent à 2014). L'aide militaire et humanitaire à l'Ukraine, à sa population, et à son armée, par les USA et l'Europe n'en est que la conséquence logique. Conséquence que votre "bien-aimé" <tsar/président dictateur> a visiblement très mal anticipé, "cher" <Alexandre>... Vous pouvez "circonvolution-ner" dans tous les sens, et nous faire tous les "loopings" et "tonneaux" (ou autres figures "acrobatiques") imaginables, cela n'y changera strictement rien...

  • Posté par Dumont Alexandre , jeudi 8 décembre 2022, 11:01

    @[Maesen] Ce conflit était exclusivement russo-ukrainien avant que les USA n'y mettent leur nez à nos dépens. Poutine doit bien se délecter à la vue actuelle de la situation de l'UE.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 8 décembre 2022, 9:39

    La faute à qui <Alexandre> ? La faute à poutine et à sa guerre en Ukraine bien sûr. Dans un <arbre des causes>, il faut toujours "remonter à la source"...

  • Posté par Z pour Zorglub, jeudi 8 décembre 2022, 1:10

    ça marche pas. Z’ont pas compris ?

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs