Accueil Opinions Éditos

Combien de greffiers faudra-t-il encore?

Un homme, dans une structure publique de première importance, s’arroge progressivement et pendant des années le pouvoir de signature absolu, sans être inquiété.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Des billets d’avion en classe affaires pour 4.200 euros alors qu’il s’en trouve à 850 euros, des excès de table, des nuitées à plus de 500 euros dans des hôtels de luxe, des déplacements de quatre jours pour des réunions de quelques heures, des caprices de stars, des escapades estivales, etc., etc. etc.

Nos nouvelles révélations sur les déplacements du greffier du parlement wallon, dans un cas au moins en compagnie du président socialiste de l’assemblée Jean-Claude Marcourt, interviennent au moment où des milliers des Wallonnes et de Wallons raclent les fonds de tiroir pour payer leurs factures d’énergie et où les responsables politiques expliquent à quel point ce sont les inondations qui ont plombé les finances de leur région. Une région où près d’une personne sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 13 décembre 2022, 0:24

    et si on en profitait pour examiner la gestion des greffiers dans tous les parlements et spécialement dans les parlements régionaux ou communautaires ?

  • Posté par Lerusse Marcel, jeudi 8 décembre 2022, 21:07

    C'est a nous, électeurs, de faire le ménage. Un grand nettoyage de printemps. Nous devons élire des gens qui n'ont encore jamais été élu, des nouveaux. Et renvoyer les "barons" à leurs études.

  • Posté par Wauters Georges, vendredi 9 décembre 2022, 23:21

    Vous avez pointé l origine du problème Marcel. Quand on voit des candidats sans aucune éthique ou pire condamnés en justice qui sont réélus, comment voulez-vous qu ils ne se sentent pas intouchables?

  • Posté par Vanloo , vendredi 9 décembre 2022, 20:17

    Bonne chance Monsieur, grâce au vote obligatoire le système est verrouillé de l'extérieur, c'est triste à dire mais il faudrait 45% d'abstentions pour que ces "parvenus" reconnaissent enfin que le système est malade gravement. En plus il est cadenassé à l'intérieur par la toute puissante particratie

  • Posté par Lecocq Annie, jeudi 8 décembre 2022, 16:39

    Si vous cherchez des greffiers, j'en connais un en congé pour l'instant, il pourrait peut-être faire l'affaire...il s'appelle Janssens Frédéric. Il devait être bien car il travaillait au parlement wallon.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs