Accueil La Une Culture

Big Bazar: «J’y ai tout appris. C’était mes universités»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Avec le Big Bazar, vous êtes devenu un chef de troupe musicale…

Je ne voulais pas être chef, non. Je voulais faire du spectacle autrement. Ne pas passer sous les fourches caudines du show-business tel qu’il était. Les grandes salles ne viennent qu’après. C’est pour ça que nous, on est partis avec un chapiteau. Une troupe comme le Big Bazar, ça n’existait pas en France. Hair a contribué à nous faire entrevoir une certaine liberté d’action et avoir un jugement différent sur l’ordre établi. C’était ça, le but du Big ! Au départ, personne n’y croit. C’est parce que t’es libre que tu vas gagner. Pas l’inverse. Comment veux-tu sortir du lot si tu fais la même chose que les autres ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Damso annonce la fin… avant la suite

Fin de carrière pour Damso ? Ce n’est pas la première fois que le rappeur bruxellois annonce sa retraite. Notre homme a surtout un plan de carrière bien défini et bien pensé.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs