«
J’ai trouvé intéressante cette alliance de fougue et de sagesse dans le projet porté par Georges-Louis
», juge Bacquelaine.
Wouter Beke. (CD&V)
ECB-LAGARDE_PARLIAMENT
Le roi Felipe VI a encore reçu, mardi enfin d’après-midi, le leader socialiste et chef du gouvernement Pedro Sanchez (à g.).
Samedi dernier, quelque 2.000 manifestants ont marché le long du boulevard vert de la capitale moscovite. © Reuters.
RUSSIA-POLITICS_PROTESTS (3)
Pour Charles Michel c’est aux députés européens de trancher la validation du commissaire belge et non aux députés nationaux.
L’extrême droite a émergé avec l’arrivée des réfugiés en 2015. «
Hoyerswerda soutient Pegida, soit le parti des Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident.
Charles Michel a évincé Didier Reynders de la présidence du MR. Mais il leur a fallu signé la paix des braves et travailler ensemble. Une froide collaboration.
Reynders «
très heureux
» de sa désignation comme candidat commissaire européen.
Vincent de Coorebyter, titulaire de la chaire de Philosophie sociale et politique contemporaine à l’ULB.
d-20190220-3RD3R0 2019-02-18 12:29:36
Alberto Fernandez devrait être le prochain président argentin. Il a acquis ces derniers jours une stature d’homme responsable.
Qui remplacera Charles Michel à la tête du Mouvement réformateur
? On le saura d’ici quelques semaines...
Les brutalités policières de samedi étaient attendues. Le maire de Moscou Sergueï Sobianine avait qualifié la manifestation de «
menace sur la sécurité
» et promis que l’ordre public serait fermement maintenu.
Thambwe Mwamba (à dr.), lorsqu’il était encore ministre de la Justice du gouvernement Kabila
: un passage en force au Sénat.
RUSSIA-POLITICS_PROTESTS
Le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez (à g.) et le leader de Podemos Pablo Iglesias ont échangé des propos très durs, mardi, lors du débat public au Parlement.
Ilia Iachine (à g.) et Lioubov Sobol ont rassemblé leurs partisans, dimanche à Moscou, pour dénoncer les manœuvres électorales du pouvoir.
Pour Matthew Elliott, «
Boris Johnson inspirera confiance lors des négociations sur le Brexit, sans s’enliser dans les détails, ce qui permettra de sortir le processus de l’ornière
». © Reuters.