Accueil La Une Économie

AB Inbev donne des gages à l’Afrique du sud

Le brasseur obtient le feu vert des autorités de la concurrence pour le rachat de SABMiller en échange d’engagements en matière de préservation de l’emploi et des intérêts des agriculteurs locaux

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’était le dernier obstacle pour AB Inbev sur le chemin du rachat du brasseur SABMiller. Ce jeudi, l’autorité sud-africaine de la concurrence a donné son feu vert au leader mondial de la bière, ouvrant la voie à une clôture du deal qui pourrait avoir lieu selon nos informations le 15 septembre prochain. Ce rachat à 96 milliards d’euros annoncé à l’automne dernier a déjà reçu le feu vert des autorités de la Concurrence européenne et d’une quinzaine d’autres autorités de la concurrence dans le monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs