Accueil Sports Coupe du monde

Chômeur en 2020, gardien numéro 1 des Pays-Bas en 2022: l’incroyable histoire d’Andries Noppert

Personne ne croyait que Louis van Gaal allait installer entre les perches de l’équipe Oranje l’inconnu Andries Noppert, qui n’avait aucune expérience internationale avant de venir au Qatar. Et pourtant...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’espace de quelques secondes, imaginez cette scène fictive au moment où Roberto Martinez dévoile son choix des gardiens. Le Catalan annonce laisser à la maison Thibaut Courtois (« S’il n’est pas titulaire, il met une mauvaise ambiance dans le groupe » est la justification de ce choix) et Koen Casteels et désigne un trio formé par Simon Mignolet, Arnaud Bodart et… Gaëtan Coucke. Plus fort encore, ce même Coucke est titulaire pour toute la campagne en Coupe du monde. Tout le monde se serait demandé quelle mouche a piqué le sélectionneur…

Cet invraisemblable scénario s’est pourtant réalisé aux Pays-Bas avec Louis van Gaal et son fidèle entraîneur des gardiens Frans Hoek pour tirer les ficelles de cette histoire. « Andries Noppert avec les Oranje » était un slogan lâché en guise de clin d’œil par de supporters de Deventer en fin de saison passée parce que le sélectionneur national disait être à la recherche de la perle rare pour le prochain Mondial. À l’époque, le Frison était sorti de nulle pour dégommer le gardien titulaire et contribuer au maintien du club en D1 néerlandaise. Désormais, plus personne n’en rit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Lionel Messi, le plus grand de tous les temps?

Lionel Messi enfin sur le toit du monde. L’Argentin a complété son armoire à trophées et hérite d’une place encore plus confortable à la table des plus grands. À 35 ans, il pourrait même s’offrir le luxe de présider cette assemblée de légendes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs