Accueil La Une Monde

Echange de prisonniers entre les Etats-Unis et la Russie: le lourd prix à payer pour libérer Brittney Griner

Le prix à payer par l’administration Biden est lourd : le marchand d’armes Viktor Bout est rendu à Moscou et pourrait rendre de grands services à un régime poutinien désespérément à court de munitions dans sa guerre en Ukraine.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Welcome home, Brittney ! » Joe Biden savoure l’instant. Accompagné de Kamala Harris, la vice-présidente, il vient d’annoncer la libération de Brittney Griner, prisonnière des Russes depuis près de dix mois. La femme de celle-ci, Cherelle, également présente, retient visiblement son émotion. Depuis dix mois, l’Administration Biden œuvrait en coulisses à obtenir la libération de la jeune femme, âgée de 32 ans, emprisonnée dans une colonie pénitentiaire russe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Patric Stun, dimanche 11 décembre 2022, 9:36

    Les analyses de la belle presse libre. Vouloir à tout prix démontrer que le gagnant c’est l’allié historique. Expliquez en quoi celui qui a lâché du l’est serait la Russie svp.

  • Posté par Patric Stun, dimanche 11 décembre 2022, 9:55

    Du lest. Pardon

  • Posté par Dumont Alexandre , jeudi 8 décembre 2022, 23:41

    Et pourquoi donc Biden n'a pas insisté pour inclure l'ancien Marine Paul Whelan dans cet échange ?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs